(instagram @spektrumsmaku)

On a testé un atelier de cuisine sans aucune graisse ajoutée

Les ateliers Virginie's No Fat Food proposent de réunir "des gourmands adeptes de plats réconfortants et des combattants du moindre kilo superflu". On a voulu voir ce que ça donnait.

Virginie's, Rue des Augustins (Paris), 12 avril 2016, © Alain Leroy / L'Œil du spectacle

Virginie's, Rue des Augustins (Paris), 12 avril 2016, © Alain Leroy / L'Œil du spectacle

D'habitude ses ateliers ont lieu dans son appartement ou à domicile mais cette fois, Virginie reçoit au Pavillon des Canaux, une ancienne maison transformée en café dans le XXème arrondissement de Paris. Virginie a donc ramené ses ustensiles et elle a tout posé dans la cuisine rétro du premier étage. C'est parti pour un aperçu de sa cuisine "No Fat Food".

Publicité

Hyper dynamique, elle enchaîne entre anecdotes sur sa vie et conseils de cuisine, pendant qu'elle lave les légumes. Au menu du jour, sans aucune graisse ajoutée, donc : "des plats simples et frais pour montrer qu'on peut faire des choses saines facilement". Ça donne un morceau de bœuf mariné avec du jus d'orange, de l'ail, du persil et du vinaigre de Xérès, qui sera grillé à la plancha. Puis une salade "acidulée" : pastèque, feta, menthe et tomate. En dessert, une soupe de fraise à l'orange et à la cannelle. C'est aussi simple que bon et frais.

Salade de pastèque en été, bourguignon en hiver

IMG_0871

Virginie a lancé son atelier après avoir elle-même réussi à perdre 35 kilos, qu'elle n'a plus repris. Le no fat, c'est donc son mode de vie. Elle anime ses ateliers dans son appartement, ou chez les autres, livre quelques repas à domicile et participe à des festivals ou des événements. Virginie se déplace d'un bout à l'autre de Paris, avec son panier rempli de légumes du producteur qu'elle a cherché pendant des mois sur les marchés. Elle peut même traverser la manche si vous le lui demandez. Menu végétarien, no gluten, ou même repas autour d'une couleur, elle s'adapte. En ce moment, la cuisinière 0% de matière grasse développe même un côté pâtisserie.

Publicité

En hiver, Virginie transforme les bœufs bourguignons et autres plats mijotés en version saine. On surveillera ça de près.

Pour la contacter : atvirginies@gmail.com
Pour suivre ses événements c'est ici

Par Sirine Azouaoui, publié le 02/09/2016

Copié

Pour vous :