25 kilos, 13 têtes, chou-fleur : les meilleures histoires de champis de la presse locale

On a épluché les journaux afin de ne rien rater de cette riche saison des champignons.

Alors que la saison des champignons touche à sa petite fin, il est désormais clair que l’automne a offert aux Français de bien belles surprises dans les sous-bois des Vosges, du Sud-Ouest, de Corrèze… À côté des impressionnantes cueillettes, la presse locale s’est ainsi fait l’écho de nombreuses histoires surprenantes. En voici une sélection.  

***

Publicité

Le cèpe à treize têtes

Publicité

La presse du Sud-Ouest vit un automne très chargé. Après des cueillettes record, c’est toujours en Gironde qu’un bolet à treize (oui, 13) têtes a été ramassé dans un bois "quelque part entre la Gironde et la Dordogne". On n’en saura pas plus sur la localité. 

À lire sur Midi Libre (ici)

Publicité

Le gang de cueilleurs

Depuis le début de l’automne, la commune de Fougerolles-Saint-Valbert vit un cauchemar éveillé. Et pour cause, un gang de cueilleurs se livre à des razzias et des ramassages illégaux de champignons dans les bois de la commune. Le voisinage est à bout, les chasseurs perdent leur calme et les agriculteurs "prennent les fourches". Bref, rien ne va plus.

Publicité

À lire sur Vosges Matin (ici

Un cèpe record

C’est par un heureux hasard, au détour d’une balade sur sa propriété, qu’un Corrézien est tombé sur un cèpe d’une ampleur monumentale. Son poids ? Pas moins de quatre kilos à la balance. Pour se faire idée, la tête du champignon est deux fois plus grande qu’une tête adulte. 

À lire sur La Montagne (ici)

Le champignon chou-fleur de 21 kg

À automne exceptionnel, prises exceptionnelles. Près d’un étang dans la commune de Fresse-sur-Moselle (Vosges), un promeneur est tombé sur un champignon chou-fleur d’une taille incroyable : 21 kilos. Un poids peu commun, quand on sait que la moyenne de ces champignons est généralement de cinq ou six kilos.

À lire sur Le Dauphiné (ici

Le Rosé venu d’un autre monde

Alors qu’elle se promenait dans "un coin gardé secret", une habitante de Villedieu-les-Poêles (Manche) a croisé le chemin d’un drôle de spécimen : un Rosé-des-prés de 744 grammes au chapeau de 25 centimètres de diamètre. Pour cette variété de champignons, c’est tout bonnement exceptionnel. "On en a déjà trouvé des beaux mais alors là", témoigne-t-elle.

À lire sur La Manche Libre (ici)

À lire aussi : L’ubérisation des coins à champignons n’aura pas lieu

Par Robin Panfili, publié le 06/11/2019

Copié

Pour vous :