(© Club Sandwich)

À Barbès, le marché éphémère et effervescent des soirs de ramadan

Fricassés, merguez, lait caillé et effluves de miel.

À chaque quartier son petit rituel du ramadan. À Barbès, dans le 18e arrondissement de Paris, c’est dans le triangle de la Goutte d’Or, mais surtout sous le métro aérien, que tout se joue. Trente jours durant, pendant le mois de ramadan et depuis des années, le quartier se mue alors en un bouillonnant marché culinaire à ciel ouvert, le coucher de soleil approchant.

Mais il faut faire vite et savoir jouer des coudes. À peine le temps de choisir que certains étals sont déjà en rupture de stock. "Décidez-vous parce qu’à 20 h 30, on remballe", me prévient une dame. Galettes de semoule, merguez, lait fermenté, citronnade maison, gâteaux et pâtisseries, chorbas et brick au thon… C’est ici que les habitants du quartier, mais pas que, viennent se ravitailler et s’approvisionner pour la rupture du jeûne qui va suivre.

Publicité

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

Publicité

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

Publicité

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

(© Club Sandwich)

Publicité

(© Club Sandwich)

Par Club Sandwich, publié le 04/06/2019

Copié

Pour vous :