© Sara Bentot pour Club Sandwich

Voici notre carte culinaire de Game of Thrones

Fromage, agrumes et Marmite : voici notre libre interprétation de la nourriture dans Game of Thrones.

Ça y est, la saga Game of Thrones vient de s’achever après huit saisons de batailles, de stratégies, de complots mais aussi de repas plus ou moins généreux. Chez Club Sandwich, on s’est donc logiquement intéressés à la place de l’alimentation dans la série. Car même si elle sait se faire discrète, elle joue un rôle clé dans l’intrigue.

Pour aller plus loin et rigoler un peu, on a créé spécialement pour vous une carte des territoires de la série en attribuant des plats ou des ingrédients à des villes ou des personnages. En référence au climat des différentes régions, à l’intrigue, à des jeux de mots ou à notre jugement purement arbitraire, voici notre interprétation culinaire du Trône de Fer.

Publicité

© Sara Bentot pour Club Sandwich

Au Nord, ça tient au corps

Les Nordiens sont fiers, robustes et habitués au grand froid. Alors, à Winterfell, on imagine bien les habitants craquer pour des grosses poutines en fin de soirée ou se retrouver autour de bonnes raclettes pour se réchauffer et se donner du courage avant de partir défendre le mur. À Châteaunoir, en revanche, on doit se contenter de viande rance, le plus souvent servie en pita, à la manière de nos traditionnels kebabs, étrangement appréciée par la Garde de Nuit.

Au-delà du Mur, les Sauvageons prennent tout ce qu’ils trouvent. Les abats, d’ailleurs, sont leur dada. Il ne serait donc pas étonnant d’y trouver, au détour d’un village abandonné, des restes de haggis écossais. Sur l’Île-aux-Ours qui regorge de produits de la mer (poissons, fruits de mer), on doit probablement à la super badass Lyana – qui boit sûrement du café depuis ses deux ans – l’invention de l’ancêtre des sushis qui ont conquis tout le Nord.

Publicité

(© HBO)

Tout le Nord… à l’exception peut-être de Fort-Terreur, le siège originel de la maison Bolton, où la galette saucisse semble virer à l’obsession. C’est peut être d’ailleurs à cause d’elle que Ramsay a fini par s’acharner sur les parties génitales du pauvre Theon. Les vrais comprendront la référence.

Déso les Îles de Fer

Sur les îles de Fer, les conditions de vie sont très difficiles. Alors n’importe quelles créatures des fonds marins sont bonnes à se mettre sous la dent. Lamproie, foie de morue, baleine, cachalot ou encore rollmops sont autant de denrées qui leur permettent de tenir le choc. Voilà peut-être un début d’explication à la mauvaise mine des Greyjoy.

Publicité

La bouffe weird du Val d’Arryn

Les spécialités de cette région sont aussi étranges que les membres des maisons qui y siègent. Mais si l’on devait imaginer une griffe gastronomique, on devrait certainement à la Maison Baelish quelque chose dans la veine de l’unique et inimitable pâte à tartiner Marmite.

© Sara Bentot pour Club Sandwich

À Port-Réal, l’apéro commence tôt

À en croire la descente de Cersei, on l’imagine bien se transformer sous peu en un balthazar de vin rouge – elle est trop classe pour finir en vulgaire cubi. Son vin préféré, celui de Dorne (l’équivalent d’un bon bordeaux), lui est livré en secret chaque dimanche par la porte du Roi.

Publicité

(© HBO)

Et pendant que les habitants essaient tant bien que mal de s’alimenter, la Guilde des Alchimistes œuvre quant à elle pour élaborer la nourriture du futur. On lui doit ainsi les similis carnés et on l’accuse même de faire du lobbying pour une meilleure distribution des steaks végans sur les marchés.

Le Bief, un paradis

À Haut-Jardin, il fait bon vivre. On y trouve des vergers remplis de pêches et de citrons juteux à souhait. Un climat qui rappellerait presque le Portugal ou le sud de l’Italie où l’on ne saurait résister à un équivalent des pasteis de nata ou d’un bon cannolo sicilien. Aussi, on imagine bien Olenna, la grand-mère que l’on rêve tous d’avoir, nous préparer un bon minestrone tout en élaborant une énième prodigieuse stratégie.

(© HBO)

Si les racines de la querelle entre les Tyrell et les Lannister restent floues, rien ne dit qu’elle n’aurait pas pu naître de l’éternel débat entre les termes "pain au chocolat" (utilisé à Westeros) et "chocolatine" (utilisé dans le Bief) du fait de leurs lieux de résidence respectifs. Pour trancher, il faudrait aller poser la question aux Mestres de la Citadelle, gardiens du savoir… mais également de certaines recettes secrètes – peut-être celle de la fricadelle, du Coca-Cola ou du Nutella ?

À Dorne, le baklava est roi

Dans le Sud de Westeros la chaleur est écrasante mais la nature offre à ses habitants d’innombrables ressources : du miel, des oranges et des vignes qui viennent concurrencer les célèbres vins de La Treille, l’île voisine aux faux airs de Corse, riche en charcuterie et en sangliers sauvages.

***

Arya, l’ado accro au maté

© Sara Bentot pour Club Sandwich

Avec tout ce qu’Arya a traversé, on se demande à quoi elle carbure. On mise sur le maté, cette boisson venue d’Argentine dont les sportifs raffolent, pour disposer d’une grande énergie, lui permettait de ne jamais faiblir.

Bran, le Space Cake il connaît

© Sara Bentot pour Club Sandwich

On ne sait pas pour vous mais selon nous Bran abuse un peu du beurre de Marrakech.

Peter Baelish, le cornichon de la discorde

© Sara Bentot pour Club Sandwich

Ce personnage énigmatique ne sait pas ce qu’il veut. Un peu comme le cornichon : soit on l'aime, soit on le déteste.

Mélisandre, le mystère de l’avocat

© Sara Bentot pour Club Sandwich

Telle un avocat, elle est belle, lisse et parfaitement mûre un jour et totalement flétrie le lendemain sans qu’on l’ait vue venir.

Par Claire Verriele, publié le 20/05/2019

Copié

Pour vous :