© Open Cell

Ils créent du fromage à partir de bactéries prélevées sur des célébrités britanniques

Vous pourrez admirer le résultat au musée Victoria and Albert de Londres dès samedi.

Il y a quelques semaines, on vous annonçait l’arrivée de "Food : Bigger Than the Plate", une expo exceptionnelle dédiée à l’alimentation présentée au Victoria and Albert de Londres. Les portes de l’exposition sont sur le point d’ouvrir et on en sait plus sur une installation originale qui y sera présentée : le projet Selfmade.

Il présentera au public cinq fromages élaborés à partir d’échantillons de bactéries prélevées sur des célébrités britanniques qui ont accepté de se prêter au jeu par amour du fromage et de la science.

Publicité

Ton corps peut créer de la super mozzarella

Publicité

Réalisé par l’équipe de scientifiques d’Open Cell, un centre de recherche en biotechnologie qui avait déjà réalisé des fromages avec des bactéries humaines en 2013, le projet est mené par Helene Steiner et Thomas Meany. Après le prélèvement d’échantillons de bactéries sur les pieds ou les aisselles de personnalités anglaises, les chercheurs les ont mélangés à du lait pour produire cinq fromages différents dans leur laboratoire londonien.

© Open Cell

Le bassiste Alex James a alors donné naissance à un cheshire, le chef trois étoiles Heston Blumenthal à un comté, la boulangère et auteure culinaire Ruby Tandoh à un Stilton, le chanteur Suggs à du cheddar et le rappeur Professor Green à une mozzarella. Formés chez Open Cell, ils sont enfin prêts à être montrés au monde car ils poursuivront leurs affinages respectifs devant les spectateurs de l’exposition qui démarre ce samedi 18 mai.

Publicité

Un projet à visée éducative

Selon Atlas Obscura, dans une vidéo visant la promotion de l’expérience, Professor Green aurait déclaré "Je déteste le fromage mais maintenant, je vais en devenir un". Qu’il ne s’inquiète pas, il n’aura pas à y goûter car tous les fromages fabriqués pour l’expérience ne peuvent pas être dégustés.

En montrant que grâce aux bactéries du corps il est possible de créer des fromages appétissants, le projet espère éduquer et sensibiliser le public sur les bactéries qui génèrent souvent de la peur ou de la méfiance."La société contemporaine met l’accent sur la propreté et l’hyper assainissement, mais notre santé intestinale et notre expérience du monde qui nous entoure goût, odeur dépendent du monde microbien" explique l’équipe d’Open Cell. Au cœur des mystères que renferment les bactéries humaines, cette expo vous permettra de voir de votre corps avec un nouvel œil.

Par Claire Verriele, publié le 16/05/2019

Copié

Pour vous :