Les étranges requêtes des clients du resto Noma au chef René Redzepi

Être un chef créatif, c'est aussi se frotter aux demandes farfelues de ses admirateurs.

Quand on est chef dans l'un des meilleurs restaurants du monde, et surtout l'un des plus créatifs qui soit, il faut parfois accepter de se voir poser des questions qui sortent de l'ordinaire. Le chef René Redzepi, à la tête de la nouvelle formule de Noma à Copenhague, est bien placé pour en parler. Sur son compte Instagram, il publie régulièrement et ironiquement des captures d'écran de messages quelque peu étonnants qu'il reçoit sur Instagram.

Publicité

Tartare de castor

Il faut dire que dans sa boîte de messagerie, son presque-million de followers s'en donne à cœur joie. Régulièrement, on lui demande des conseils sur la préparation de tel ou tel plat, ou on lui demande pourquoi il ne se met pas à cuisiner tel ou tel (inhabituel) ingrédient. Autant de requêtes auxquelles il répond par l'absurde et l'ironie, car en plus d'être un chef exceptionnel, René Redzepi n'est pas le dernier pour la déconne.

Publicité

Publicité

Mayo aux œufs de serpent

Non, René Redzepi ne cuisinera a priori pas des "œufs de serpent ou de crocodile" pour en faire une mayonnaise. Il ne fera pas non plus de "caciotta [un fromage populaire originaire de Toscane, ndlr] au lait maternel", ni de préparation à partir de "champignons hallucinogènes" en provenance des Pays-Bas qu'un follower propose de lui fournir.

Et à la question : "Comment préparer un tartare de castor ?", le chef ne semble pas non plus avoir encore de réponse claire et définitive à offrir. Vraies questions ou trolling bon enfant ? Qui a dit que nos amis nordiques n'avaient pas d'humour ?

À lire aussi : À quoi ressemble (vraiment) un repas chez Noma ?

Publicité

Par Robin Panfili, publié le 15/11/2019

Copié

Pour vous :