Mais au fait, pourquoi les Américains mangent des œufs avec du bacon le matin ?

Le rêve américain (et un bon coup de pub).

Les œufs et le bacon font la paire dans la culture culinaire américaine. On a tous en tête des images de films où une famille prend son petit-déjeuner, du bacon croustillant et des œufs au plat trônant sur la table, formant parfois un visage souriant, ou encore le générique de la série Dexter. D’où vient l’habitude de ce mariage entre bacon & eggs ? C’est ce qu’on va tenter de découvrir.

Publicité

Un argument marketing

Publicité

Pas de belles histoires de pionniers, le "all American breakfast" trouve son origine dans les années 1920, dans le domaine de la publicité. Jusqu’alors, aux États-Unis, le premier repas de la journée était léger : un café, un jus et un peu de pain.

Le bacon & eggs, c’est une idée d’Edward Bernays, publicitaire, génie de la propagande, sur laquelle il a notamment écrit, et neveu de Sigmund Freud auprès de qui il a appris les rouages de l’esprit humain afin de devenir le père du consumérisme américain. C’est à lui qu’on doit le lien entre cigarettes et émancipation des femmes ou le fluor dans le dentifrice ; il avait un don pour amener les masses à acheter un produit ou une idée.

Qui de l’œuf ou du bacon ?

Eater explique que la Beech-Nut Packing Company fait appel un jour aux services d’Edward Bernays pour qu’il tente d’augmenter la demande de bacon dans le pays. Face à ce dossier, il a une idée : combler les petits-déjeuners peu copieux avec des œufs, ayant de grandes qualités nutritionnelles, mais aussi du bacon pour les rendre plus attrayants. La société de consommation en est alors à ses prémices et il voit là le moyen de créer une nouvelle habitude alimentaire : le petit-déjeuner comme un repas à part entière.

Publicité

Pour appuyer son entreprise, il fait appel au médecin de son agence à qui il pose une question simple : "Selon vous, il vaut mieux un petit-déjeuner léger ou consistant ?" Répondant par l’affirmative, il contacte alors pas moins de 5 000 de ses confrères, selon The American Table, qui produisent une "étude" sur le sujet, vantant les mérites de ce nouveau petit-déjeuner, relayée dans tous les journaux du pays. Et le succès ne s’est pas fait attendre. Bernays a donc créé de toutes pièces un besoin : manger un repas copieux le matin, mais également une réponse toute faite : le bacon et les œufs comme petit-déjeuner idéal.

Les œufs avec du bacon, symbole du petit-déj aux États-Unis et de "l’American way of life" sont bel et bien une pure invention, fruit du génie d’un homme visionnaire qui se vantait de pouvoir influencer l’opinion de masse. Mais, il faut quand même préciser que, s’ils ont connu ce franc succès, c’est aussi grâce à un match parfait de saveurs entre ces deux aliments, parfaite illustration de l’umami. À coup sûr, cet argument du goût et du plaisir a pesé dans la balance, déjà bien lestée par le marketing et la publicité.

Par Claire Verriele, publié le 25/02/2019

Copié

Pour vous :