(© Club Sandwich)

On sait quand ont été cuites les premières patates

Le tubercule star est un pilier de notre alimentation depuis un bail.

Consommées dans le monde entier et base de notre alimentation, les pommes de terre sont cuisinées à toutes les sauces dans nos sociétés modernes. Une récente étude nous apprend que cette appétence pour les patates ne date pas d’hier car les premières auraient été cuites dans le feu il y plus de 120 000 ans en Afrique du Sud. 

Des pommes de terre à la braise

Cette recherche, menée par l’archéologue Cynthia Larbey à l’université de Cambridge au Royaume-Uni, vient d’être publiée dans le Journal of Human Evolution. Elle révèle pour la première fois des preuves matérielles de la cuisson de pommes de terre durant l’Âge de pierre. 

Publicité

Sur le site archéologique de la rivière Klasies situé au sud du continent africain, les chercheurs ont retrouvé des morceaux de tubercules carbonisés qui montrent que nos ancêtres cuisaient leurs patates dans le feu pour les déguster et ainsi profiter de leur goût et de leur apport énergétique. 

Une aide à la mobilité 

La consommation de pommes de terre prouve qu’en plus de la chasse et bien avant les premiers champs agricoles, les hommes se nourrissaient de tubercules pour diversifier leur alimentation. Ils étaient également capables de les reconnaître dans la nature, ce qui leur a certainement permis de se déplacer plus facilement et de s’adapter à de nouveaux environnements.

"C’est ainsi que nous avons pu continuer à nous nourrir au fur et à mesure de nos déplacements et de nos migrations", explique Cynthia Larbey pour le magazine Sapiens.

Publicité

Aussi, au fil du temps, l’amidon contenu dans les patates aurait aidé notre intestin mais aussi notre cerveau à se développer grâce à son apport glucidique considérable. Selon l’OMS, aujourd’hui, les glucides végétaux constituent 55 à 80 % de nos apports caloriques, soit la majorité de l’alimentation humaine dans le monde. 

Par Claire Verriele, publié le 10/07/2019

Copié

Pour vous :