(© Sara Bentot pour Club Sandwich)

Dis-moi ton signe astro, je te dirai ton plat signature

À chaque signe astrologique son plat emblématique.

Les aficionados de Top Chef le savent. Chaque plat dispose d’un traceur émotionnel, d’une histoire familiale ou personnelle qui en dit long sur ceux qui le concoctent. Peut-être en est-il de même avec les signes astrologiques ? Après tout, la cuisine n’est pas qu’une affaire de goût et de citron yuzu. En attendant qu’une épreuve de Top Chef se penche sur la question, on a tenté de classer les plats du quotidien en fonction de leur signe astrologique.

Bélier : un kebab

Parmi les caractéristiques les Béliers, on trouve en tête de liste l’impulsivité. Une idée qui colle pas mal avec celle qu’on se fait du kebab. Non pas que le kebab ait été créé dans la précipitation, on ne veut pas de problèmes les maîtres kebabiers de France. Cependant, il fait souvent partie de nos repas coup de tête quand on n’a plus la force de cuisiner, qu’on sort de soirée ou qu’un nouvel épisode de notre série préférée nous attend. Enfin, le kebab, comme les Béliers, est un pur produit de compétition. Pas étonnant qu’on le retrouve dans la clause du combat opposant Kaaris et Booba dans l’octogone.

Publicité

Taureau : une raclette

Les Taureaux sont connus pour aimer la vie. En d’autres termes, ce sont des gens qui aiment beaucoup manger. Il paraît d’ailleurs que Bouddha était Taureau et, a priori, c’était un homme plutôt gourmand. Alors, peut-être qu’il ne s’enfilait pas des plateaux de charcuterie entre deux séances de méditation, mais c’est un plat qu’il aurait, à coup sûr, adoré. Simple, généreux et convivial, voilà des qualités qui résument aussi bien l’état d’esprit de ces natifs que votre plat suisse préféré.

Gémeaux : des endives au jambon

Au premier coup d’œil, le plat semble alléchant. Le jambon, recouvert d’une béchamel légèrement grillée, fait saliver vos papilles. Vous vous laissez séduire et croquez dedans sans trop réfléchir. Soudain, l’amertume envahit votre palais. Vous vous rendez compte qu’il s’agit d’une entourloupe et que vous venez d’avaler une endive dont l’amertume défie toute concurrence. Vous vous sentez floué, un peu comme quand vous côtoyez un Gémeaux. Ce signe vous envoûte avec son esprit aiguisé et son beau vocabulaire pour finir par vous la mettre à l’envers, quand vous vous y attendez le moins. Tenez bon.

Publicité

© Getty Images

Cancer : un couscous

Certaines parties du corps sont associées à des signes astrologiques. Pour les Cancers, il s’agit de l’estomac (et de la poitrine). Non pas que vous soyez du genre à vous inscrire au concours du plus gros mangeur de hotdog, mais si vous êtes Cancer, cela signifie que vous êtes définitivement proche de votre foyer. Et quoi de plus familial qu’un plat débordant d’amour, de sauce et de calories, distribué à la louche par un aïeul bien trop généreux et inquiet à l’idée que vous ne mangiez pas à votre faim. À ce jeu, le couscous remporte le titre de plat des familles, et des Cancers.

Lion : un gratin dauphinois

Les Lions, c’est un joli méli-mélo d’ego et de love. D’un côté, ils aiment briller, être admirés et se veulent légèrement dramatiques, de l’autre ce sont des êtres généreux qui pensent toujours au bonheur de ceux qu’ils aiment. En gros, c’est grave un délire de pomme de terre. Nommé aliment roi par feu Joël Robuchon, la pomme de terre est à la fois assez bling bling pour se retrouver à la carte de tous les grands restaurants, et en même temps accessible à tout un chacun. On peut donc voir Les Lions comme de beaux gratins dauphinois, ce plat généreux, peu contraignant en termes de prix et de préparation, mais qui se la pète quand même un peu.

Publicité

© Getty Images

Vierge : des macarons

Pour faire de la pâtisserie, il faut être rigoureux. Pas question d’improviser comme s’il s’agissait de sublimer une andouillette. Ici, c’est du sérieux. Il faut respecter les grammages et les cuissons, si on ne veut pas que la préparation tourne au vinaigre. À ce jeu-là, il semblerait que les Vierges soient particulièrement performants. Perfectionnistes, organisés, et minutieux, ces natifs qui ont le cœur sur la main savent aussi mettre l’émotionnel de côté quand il s’agit de faire tourner un business. En ce sens, les macarons leur vont plutôt bien. Ces petites pâtisseries délicates réchauffent le cœur en même temps qu’elles brassent des lovés.

Balance : des crêpes

Les Balances ne sont pas très portés sur la solitude. Leur truc à eux, c’est le collectif. Ils détestent les tensions et les conflits. À ce titre, il leur faut un plat qui se partage et qui mette tout le monde d’accord. Un peu à la manière de la crêpe qui semble cocher toutes les cases des conditions nécessaires à leur épanouissement culinaire. Après tout, quoi de plus démocratique qu’une crêpe ? Sucrée ou salée, chacun peut la tartiner comme bon lui semble sans déclencher le moindre drama. Ici, pas de gros égoïstes pour s’octroyer une part plus grande que les autres. Chacun sa crêpe.

Publicité

Scorpion : une tarte tatin

On connaît tous l’histoire de ce dessert à la pomme crée par les sœurs Tatin. Selon certaines sources, une des sœurs aurait tout simplement fait chauffer la tarte à l’envers. Pour d’autres, elle aurait oublié la pâte et l’aurait rajoutée en dernier. Dans tous les cas, il s’agit d’une erreur qui s’est transformée en réussite. Le genre de renversement de situation tout à fait caractéristique des Scorpions. En effet, ce signe plutôt intense on ne va pas se mentir oscille souvent entre les extrêmes. Chez lui, c’est souvent de la destruction que naît la création, un peu comme cette tarte aux pommes ratée devenue dessert iconique.

Sagittaire : une moussaka

Les Sagittaires, ce sont les spirituels du groupe. Ceux qui cherchent à accumuler les savoirs, se questionnent en permanence, et tendent à étaler leur science quitte à passer pour des personnes un peu trop sûres d’elles et légèrement agaçantes. Ce sont aussi des indépendants qui voyagent souvent et sont incapables de rester trop longtemps au même endroit. Pour les représenter, rien de mieux donc qu’un plat venu d’ailleurs. Qui plus est un plat grec, pays des philosophes, des grandes mythologies et des divinités. De quoi satisfaire son estomac et sa psyché.

Capricorne : un pâté en croûte

Tout comme les Capricornes, le pâté ne fait pas beaucoup rêver. Dressé mollement dans l’assiette 100 % terroir de mamie, cette entrée semble, à première vue, froide et terne. Cependant, derrière la grosse croûte qui le tient éloigné des palais les plus raffinés, se cache un cœur un peu gélatineux qui regorge de tendresse, qui ne se révélera qu’aux plus persévérants. Car, qu’il s’agisse de gagner l’affection d’un Capricorne ou de préparer un pâté en croûte, une chose est sûre, il ne faut pas compter ses heures. Courage, la patience paie.

© Getty Images

Verseau : un casse-croûte avec des trucs dedans

Ça sonne un peu survivaliste comme choix. Cependant, cela devrait convenir aux Verseaux. Non pas que ces natifs soient du genre à s’enfermer dans un bunker en attendant l’apocalypse mais ce sont des gens qui, à défaut de s’investir dans les sentiments, l’introspection et les traceurs émotionnels, s’intéressent aux besoins de la communauté en général. En gros, ces natifs n’ont pas le temps de discuter de la texture, du peps ou de la teinte d’un plat. Non, tout ce qu’il leur faut, c’est un casse-croûte consistant et rapide à déguster qui leur permet de recharger les batteries avant d’aller sauver le monde.

Poisson : une madeleine

C’est un peu facile parce que les Poissons, c’est la sensibilité. Vous savez ce genre de personnes qui sont toujours dans leur monde et qu’il s’agit souvent de raisonner parce que la notion de réalité les a quittés depuis bien longtemps. La madeleine, c’est donc pour les larmes, qui peuvent couler à flots chez ces natifs mais aussi, à la manière de Proust, pour les souvenirs dans lesquels les Poissons, en déni complet, peuvent tenter de se réfugier. Allez, ça va aller. Une petite madeleine toute chaude (et une petite gélule de magnésium), ça soigne tous les maux.

Par , publié le 17/05/2019

Copié

Pour vous :