© Getty Images

Vidéo : on sait (enfin) pourquoi la nourriture d’avion a un goût si chelou

Alors Jamy, pourquoi en altitude nos sens sont-ils perturbés ?

Une vidéo de la chaîne Cheddar revient sur une question qu’on s’est tous posée : pourquoi les plateaux-repas des avions – qui ont parfois l’air appétissants – ont toujours un goût étrange voire aseptisé ? Cela n’aurait en fait rien à voir avec le budget.

Publicité

Nos sens sont perturbés

Publicité

Des raisons scientifiques expliquent que nos plateaux ne ravissent pas nos papilles : nos sens sont perturbés par l’environnement spécifique d’un avion. Un repas pris dans les nuages c’est un peu comme manger avec un rhume : notre goût et notre odorat sont altérés.

"Même si on mange un déjeuner qui aurait été préparé par le meilleur chef du monde, et avec les meilleurs ingrédients, on ne serait pas capable de l’apprécier."

Notre ouïe est brouillée par le bruit constant du moteur de l’appareil et des passagers ce qui troublerait notre dégustation et notre goût et notre odorat – qui fonctionnent en symbiose – seraient quant à eux affectés par le manque d’humidité dans la cabine généré par l’altitude (l’humidité artificiellement récréée n’est que de 20 %). La qualité de la nourriture elle-même souffrirait de cet air sec.

Publicité

© Getty Images

Pourquoi du jus de tomate ?

Pour pallier cela, les compagnies rajoutent 30 % de sucre ou de sel dans les plats et pour les premières classes, des tests sont élaborés avec certaines épices et avec des aliments qui ne seraient que légèrement modifiés par le manque d’humidité. Parmi eux, la tomate ; on comprend mieux pourquoi le jus de tomate est toujours présent à bord.

Par Claire Verriele, publié le 01/02/2019

Copié

Pour vous :