Par Valentine Cinier

Alliés d’une santé de fer, les superaliments vont vous aider à faire le plein de nutriments et d’antioxydants.

© Jannis Brandt/Unsplash

Le concept de "superaliment" a fait son apparition dans les années 1990. Dépassant une simple utilisation liée à une préoccupation hygiéniste de vie saine, ils sont aujourd’hui de plus en plus populaires, car ils répondent à une prise de conscience alimentaire.
Ces denrées presque inconnues il y a encore 20 ans se retrouvent désormais dans les assiettes du monde entier.

© Brenda Godinez/Unsplash

Algues, graines, fruits, herbes, écorces, racines, cactus, fèves… Naturels et reconnus depuis des milliers d’années pour leurs vertus nutritives et même médicinales, les superaliments apportent à l’organisme un taux de protéines record, des vitamines, minéraux ou encore oligoéléments, et sont riches en antioxydants. Afin de bénéficier de toutes leurs vertus, les superaliments doivent être consommés crus sans être dénaturés.

L’açaï

Petite baie rare d’Amérique du Sud à la notoriété grandissante, l’açaï est reconnu pour ses propriétés antioxydantes et sa richesse en vitamines et minéraux. Il donnerait également un surplus d’énergie, améliorerait la digestion et le sommeil, régénérerait la peau et aiderait à l’élimination des toxines.

Les graines de chia

Cette plante de la famille de la menthe est originaire de la vallée centrale du Mexique et donne de petites graines rondes de couleur brune. Elles renferment 30 % de protéines et 30 % de fibres et ne contiennent pas de gluten.

Le ghee ou beurre clarifié

Il existe un beurre sain autre que le beurre de coco. Le ghee est un beurre indien clarifié utilisé dans la cuisine ayurvédique ou dans le cadre d’un régime paléolithique. C’est un gras sain, issu d’un beurre classique duquel ont été éliminés l’eau, le lactose et les protéines. En Inde, il est considéré comme la matière grasse la plus pure et la plus noble.

Les baies de goji

Petite baie orange, allongée et de saveur légèrement sucrée, le goji est considéré comme un trésor national au Tibet. Très riche en vitamines, minéraux et oligoéléments, il possède des propriétés antioxydantes inégalables.

La spiruline

La spiruline est une algue aux vertus exceptionnelles qui contient en moyenne 65 % de protéines. Également connue sous le nom de "steak de la mer", la spiruline constitue un aliment idéal pour les végétariens, souvent exposés au manque de protéines et de fer.

Les noix de cajou

Pleines de bon gras, de fibres, de vitamines B et d’acide folique, les noix de cajou sont idéales pour combler la faim et se retrouvent ainsi parmi les meilleurs superaliments. Les noix (noisettes, amandes mais aussi arachides) sont aussi l’une des meilleures sources alimentaires de vitamine E.

Le curcuma

Très riche en minéraux et en vitamines, il est une excellente source de fer et de manganèse, entre autres. Le curcuma contient de la curcumine, ingrédient miracle aux propriétés anti-inflammatoires qui propulse l’épice en tête des aliments bénéfiques.

Le noni

À Tahiti, on surnomme son jus fermenté l’"aspirine des anciens" et les Américains lui ont recensé 74 usages médicinaux divers, dont un effet notable sur notre immunité. Il aide notamment à combattre les infections bactériennes, virales, parasitaires ou fongiques et à soulager la douleur due à l’inflammation.

À lire > Le smoothie à étages : la boisson colorée qui cartonne sur Instagram