© James Connolly/Unsplash

Quatre villes pour un food tour d’Europe en train : jour 1, Londres

On a pécho un pass Interrail pour aller croquer des spécialités.

(© Club Sandwich)

Quatre villes, quatre jours, et autant de repas, c’est le programme de la semaine sur Club Sandwich. Si je compte sur mes doigts en faisant des retenues, ça fait au moins une grosse douzaine de repas. De quoi transformer ce tour d’Europe en grand buffet, faisant de toutes ces assiettes les cailloux d’un Petit Poucet véhiculé. Londres, Bruxelles, Amsterdam puis Berlin, le tout en train, histoire de voir le paysage tranquillement. Le pass Interrail, ce fameux sésame qui pour moi rimait avec les voyages en sac à dos de mes potes canadiens de passage en Europe ou des filous du graffiti en tournée vandale dans toute l’Europe de l’Est ne s’est pas modernisé (le pass est toujours en papier, et rempli au stylo-bille), mais permet toujours de faire la balade en train, pour un prix défiant toute concurrence.

Publicité

Ceux qui mangent prendront le train

Publicité

Alors que la grève SNCF est toujours en cours, je passe entre les gouttes pour quitter Paris. Direction Londres ce mardi 17 avril au matin. Nul besoin de passer au wagon-bar acheter un sandwich à 20 boules, la capitale anglaise regorge de spots à tester, de stands de rue aux pépites street food décadentes. Pour être tout à fait honnête, le premier stop se fera tout de même chez Shake Shack, juste "parce que", juste pour avoir mon petit goût d’Amérique en ayant juste traversé la Manche. De Covent Garden à Soho, voici comment transformer ta petite journée de touriste en marathon foodie : poulet frit, ice-cream sandwich, et évidemment quelques binouses au programme.

Nos 5 adresses à tester à Londres

Andrew’s Cafe
160 Grays Inn Road

Publicité

Full English breakfast, dans son jus, quoi de mieux pour démarrer une journée anglaise ? Les baked beans, un plat peu sexy au visuel mais d’une efficacité inégalée. Assiettes copieuses à partir de 5,20 livres (environ 6 euros).

Yolkin
24 Wellington Street

Publicité

Une glace, enfermée dans un macaron, duo parfait pour se rafraîchir entre deux visites touristiques aux alentours de Covent Garden. Alors que l’ice-cream sandwich a encore du mal à s’imposer en France, on peut parier qu’enfermer une crème glacée entre deux beaux macarons pourrait donner des idées de notre côté de la Manche. 4,90 livres (environ 5,60 euros) le gros macaron, un peu cher mais tout est maison.

Foxlow
8-10 Lower James Street

A post shared by Foxlow (@foxlowrestaurants) on

"To be an adult is mainly just googling how to do stuff" est-il inscrit au-dessus du bar central. En tout cas, si les gars de Foxlow ont trouvé sur Google leur recette de poulet frit, on est preneur de leur historique Internet. On sent que leur spot de Soho peut être le meilleur pour se remettre des pintes bues au coin de la rue après une journée de boulot. Un burger au poulet frit servi avec ses chips (des frites obviously) pour 13,50 livres (environ 15,50 euros).

Koya Bar
50 Frith Street

A post shared by Wei-Fong (@awfchan) on

Udon et tempura chez Koya, adresse aux saveurs japonaises toujours dans le quartier de Soho. Pour les nerds de la nouille, les udon sont cuits à la perfection, avec le parfait snap sous la dent, et le bouillon est simple mais délicieux. Udon au tofu pour 9,70 livres (environ 11,20 euros)

Bao London
53 Lexington street

A post shared by B A O 包 (@bao_london) on

À tester en heure creuse pour éviter la queue, la petite échoppe de Soho transforme les bao, ces petits pains vapeurs venus d’Asie, en douceurs simples et parfumées. Instagramables au max pour les apprentis foodies en échange scolaire. Bao à l’agneau à 5 livres (environ 5,75 euros)

Look left

Six kilomètres à pieds, deux trois frayeurs en traversant, deux pintes et un Pimm’s pour se remettre, et le fameux "Quand il y a plus d’alcool sur le sol que dans les rêves c’est qu’il est l’heure de rentrer" sonne bien plus tôt que chez nous. Je rejoins mon lit avant de reprendre le train direction Bruxelles, pour le second stop de notre food tour d’Europe.

(© Club Sandwich)

Par Pharrell Arot, publié le 19/04/2018

Copié

Pour vous :