On a testé Yikou, petite cantine franco-chinoise

On a bien mangé et bien bu pendant notre pause déj chez Yikou et on vous dit ce qu’on en a pensé.

© Yikou

C’est entre la gare de l’Est et le canal Saint-Martin que le petit Yikou, spécialiste du dim sum, s’illustre midi et soir. Ambiance asiatique branchée dans cette adresse franco-chinoise du 10e arrondissement de Paris. Chez Yikou, mot qui signifie bouchée vapeur en mandarin, il y a​ "une volonté assumée de réconcilier le terroir à l’exotisme, une France aimée à une Chine rêvée​", annonce Pierre et Chénxiào, le duo franco-chinois à l’origine du concept.

Publicité

La décoration est plus que soignée : fresque XXL, bar en terrazzo, petites plantes suspendues, plafond en miroir et néons. Au menu le midi, une formule "Classikou" à 13,50 € avec 4 duos de dim sum ou un bao burger, accompagnés d’un riz à la vapeur et d’un petit bol de légumes.

Vous l’aurez compris, ici les stars ce sont les dim sum et il y a de l’audace dans les saveurs. Coup de cœur pour la raviole traditionnelle de crevette condimentée au poivre du Népal, dont la pâte est confectionnée aux biscuits roses de Reims. Même amour pour le pari sucré-salé de la raviole de saint-jacques, crevettes, carottes fondantes, céleri croquant et pain d’épices. Et la raviole de saumon mariné au thé noir fumé Lapsang Souchong, julienne de céleri et pâte à l’encre de seiche vaut également le coup.

Publicité

© Yikou

La pâte n’est pas toujours très fine et les portions un peu light. Ça se corse du côté du bao burger. Même si les deux recettes sont gourmandes (confit de canard de Pekin, végétarien ou agneau mariné), l’ensemble demeure un peu sec. En revanche, la carte des boissons est délicieuse, le service impeccable et les vibes sont bonnes. On finit le repas avec un fondant vapeur au chocolat sichuanais, cœur coulant caramel-soja salé et glace au thé vert riz soufflé ou on repart avec un bubble tea à emporter. Bon appétit !

Yikou
47 rue de l’aqueduc
75010 Paris
Tel : 09 83 76 44 64

Publicité

Par Valentine Cinier, publié le 28/09/2017

Copié

Pour vous :