Quatre villes pour un food tour d’Europe en train : jour 2, Bruxelles

Cette semaine Club Sandwich se balade à travers l’Europe en train, un pass Interrail dans la poche.

(© Club Sandwich)

Jour de marché

Départ matinal de Londres : je saute dans l’Eurostar direction Bruxelles-Midi pour visiter les potos belges. On a à peine 24 heures à passer dans la capitale 2017-2018 du rap francophone qui offre aujourd’hui un beau 25 degrés pour la première fois du printemps. Vu que la vie est large, je mets le cap sur le quartier d’Ixelles pour le marché de la place du Châtelain. Tous les mercredis, la place se charge de stands, du maraîcher à l’échoppe street food vietnamienne, idéale pour choper une soupe de nouilles à aller déguster assis dans l’herbe au milieu de la place. Quelques stands de vins, des terrasses à chaque coin de la place, c’est le spot parfait pour passer un après-midi entre potes le ventre content en jouant au Rapido belge. Au soleil couchant, il sera encore temps de s’offrir un poulet rôti chez Le Roi du poulet, avec ses rôtissoires bien installées dans un beau camion jaune rutilant.

Publicité

(© Club Sandwich)

Slow life

Prendre son temps, en voilà une idée bien belge, et les avenues entourant Ixelles sont le lieu parfait pour trouver un café trendy, comme le Cup 28°. La façade ne paie pas de mine, mais au fond du café se trouve une belle terrasse en bois façon Gjusta à Los Angeles, avec une carte à la mode, où avocado toasts et thés glacés maison assortis d’une paille en aluminium sont de rigueur. Avec un grand café frappé à moins de quatre euros, c’est le lieu idéal pour un date décontracté ou pour venir taper votre mémoire entre deux sessions bibliothèque.

A post shared by Cup 28° (@cup28.bx) on

Publicité

Que la bière

Si le Manneken-Pis n’arrête jamais son épanchement sur la voie publique, c’est que le petit filou n’est pas en reste quand il s’agit de boire un coup. Et qui dit Bruxelles dit bière. Direction donc le centre de la ville chez l’incontournable Moeder Lambic situé place Fontainas pour descendre quelques bières artisanales.

(© Club Sandwich)

Jean, l’un des tenanciers, nous guide de bière en bière, les mariant avec des charcuteries et fromages fermiers locaux. Même si le lieu est un brin institutionnel, c’est le bar parfait pour goûter un panel de bières locales artisanales, pour découvrir les lambics, les petites séries, le tout entouré des portraits des brasseurs les plus en vue de la ville.

Publicité

(© Club Sandwich)

Une gaufre de touriste bien chargée, un bisou au petit bonhomme qui pisse, et c’est déjà l’heure de refaire sa valise direction Amsterdam.

Bonus d’adresses :

Notre passage éclair ne nous a pas permis de nous restaurer dans les dizaines de spots cool de la ville, mais si vous arrivez serré dans une caisse depuis Paris, direction De Noordzee pour quelques croquettes, avant d’aller boire un cocktail chez Hortense, et finir en tentant de réserver une table pour casser votre petite tirelire chez Racines. À bientôt les Belges, on vous aime fort.

Publicité

Par Pharrell Arot, publié le 20/04/2018

Copié

Pour vous :