@kashaparis

featuredImage

On a testé Kasha, la néo-crêperie où les galettes s'acoquinent avec des cocktails

Chez Kasha, le blé noir est à l’honneur du côté du canal Saint-Martin à Paris.

© Kasha

Ici le sarrasin est roi, des galettes à la carte des cocktails. La petite pépite Kasha promet d’être le nouveau restau à la fois simple et raffiné qui va ringardiser toutes les crêperies de Paris. Le fondateur, Alexis Auzépy, 27 ans, est d’origine bretonne et slave. Il transmet ici les souvenirs de son enfance dont ceux de sa grand-mère russe, qui lui préparait un plat populaire à base de blé noir : la fameuse kasha. Avant d’ouvrir son restaurant, il suit une formation de maître crêpier, découvre les bienfaits du sarrasin et imagine alors toutes les possibilités de déclinaison de cet aliment.

© Kasha

En cuisine, c’est Mathias Billien, tout juste sorti de l’école Thierry Marx, qui officie. Il propose une carte courte mais équilibrée et parfaitement maîtrisée. Elle promet de changer régulièrement pour mieux respecter la saisonnalité des produits. On a personnellement testé les deux belles recettes "carottes rôties, curry, fromage frais et graines toastées" et "boudin noir de Christian Para, pommes déglacées au calvados et yaourt de brebis." Dans un menu à 13 euros, vous retrouvez la traditionnelle complète, très proche de la perfection : le jambon blanc coupé en chiffonnade, l’emmental savoureux, l’œuf parfaitement cuit relevé par une petite salade de roquette.

Chez Kasha, on ne rigole pas avec la qualité des ingrédients : le jambon Prince de Paris, les fruits et légumes de chez Benistant méticuleusement sélectionnés par l’épicerie Zingam, le beurre de chez Borniambuc et le comté affiné 14 mois sélectionné en direct chez un petit producteur du Jura.

Le dimanche, le restau propose un brunch où les tartines sont remplacées par des crêpes de sarrasin, accompagnées d’œufs brouillés minute, fromage frais et granola au kasha.

© Kasha

© Kasha

© Kasha

Hugo Pomarat de chez Monsieur Antoine signe six cocktails en accord avec les recettes de la carte, qui évolueront eux aussi. Il propose notamment un cocktail sans alcool au sarrasin (toujours lui) et le déjà emblématique "Larme" au pisco, sirop de vanille, citron et jaune d’œuf.

© Kasha

Cerise sur le gâteau, la décoration est pointue et d’un extrême bon goût : du millennial pink du sol au plafond, des chaises en formica aux couleurs pastel, de grandes tables en bois, des fleurs des champs séchées, des plantes en suspension… Même les toilettes sont incroyables et offrent ce petit plaisir d’avoir une pile de serviettes en éponge pour s’essuyer les mains. Oui, c’est aussi dans ce genre de détails que l’on reconnaît une belle adresse.

© Kasha

© Kasha

Kasha
9 rue des Récollets, 75010 | Canal Saint-Martin
Formule déjeuner 13 euros en semaine, galette à partir de 9 euros, brunch 22 euros.
Ouvert du mercredi au dimanche pour le déjeuner ou le dîner. Brunch jusqu’à 16 heures le dimanche. Bar jusqu’à 2 heures.

Par Pauline Giacomini, publié le 03/10/2017