Quand les stars de la NBA reçoivent des messages... sur des patates

Une "initiative" que l'on doit à la société Potato Parcel, spécialisée dans l'impression de messages sur pommes de terre.

S/O to @potato_parcel thanks for the Love lol .... I thought it was some kind of voodoo at first

Une publication partagée par Nick Young (@swaggyp1) le

Publicité

"Swaggy P ! Merci d'apporter un peu d'humour à cette ligue ! Beaucoup de ces mecs sont trop coincés."

Le 8 mars dernier, sur les parquets de l'American Airlines Center de Dallas, le basketteur allemand Dirk Nowitzki confortait sa place dans l'histoire de son sport en inscrivant son 30 000e point en NBA. Une incroyable performance sportive qui, une semaine plus tard, lui valait la plus absurde des récompenses : une patate, sur laquelle était collé un sticker à son effigie. Beau joueur, l'athlète s'empressait de publier ladite patate sur son compte Twitter, engrangeant plusieurs dizaines de milliers de retweets en l'espace de quelques semaines.

Publicité

Publicité

"Quelle que soit la personne qui m'a envoyé cette patate ! J'ai beaucoup apprécié...."

Depuis, ce sont près de 150 joueurs et franchises de NBA qui ont tour à tour reçu leur propre pomme de terre, avec souvent un petit mot doux inscrit dessus. Tous ces tubercules ont été envoyés par Potato Parcel, une société au business complètement improbable, puisqu'il consiste précisément à imprimer et envoyer des messages directement sur des pommes de terres. Rien de tel pour plonger son correspondant dans un état de perplexité totale que de lui envoyer ce féculent dans sa boîte aux lettres.

"À l'heure d'aujourd'hui, on a vendu plus de 12 000 pommes de terre et mis plus de 12 000 sourires et expressions de confusion sur le visage des gens", affirmait il y a un an, Riad Bekhit, l'un des deux fondateurs de la société, sur le plateau de l'émission de télé-réalité Shark Tank.

Publicité

Dans cette émission, des entrepreneurs en tout genre viennent soumettre leur projet aux Sharks, un jury d'investisseurs chevronnés qui décide de placer ou non leurs billes dessus. Potato Parcel y avait participé et avait même convaincu Kevin O'Leary, l'un des membres du jury, d'acheter 10 % de la société pour 50 000 $ (environ 46 000 €), raconte SB Nation. Et puisque l'absurde n'a pas de limites, sachez qu'il faut compter au moins 9,99 $ (9,25 €) pour envoyer son message sur une patate.

"On te souhaite un prompt rétablissement KD ! Que cette stupide patate soulage ta douleur."

"Marc, puisses-tu apprécier cette patate. Ton bro, Pau."

Par Lenny Sorbé, publié le 22/03/2017

Copié

Pour vous :