Saltbae, le lover turc de la viande, veut ouvrir un restaurant à Londres

La success-story du premier meme de l'année continue. 

Une vidéo publiée par nusr_et (@nusr_et) le


Quand la gloire développée sur Internet devient réalité... L'histoire du boucher et restaurateur turc Nusret Gökçe, c'est l'histoire du premier meme de l'année 2017, l'histoire de ce moment où le monde s'est emballé sur un mec qui sale sa viande avec panache.

Vous en avez marre d'entendre parler de ce fameux Saltbae ? Apparemment, ce n'est pas le cas de tout le monde. Le mec cumule aujourd'hui plus de huit millions de vues sur ses vidéos, a inspiré des centaines de parodies, et sa tête est taguée sur un mur de Melbourne et imprimée sur un des T-shirts de Rihanna. Un fan est même allé jusqu'à se faire tatouer le portrait du boucher sur le bras. 

Publicité

Le boucher devenu star mondiale se sert du buzz

Publicité

Nusret Gökçe a annoncé à un journal turc qu'il comptait ouvrir des restaurants à Londres et à New York dans quelques mois, histoire de partager sa passion. La barrière de la langue ? Aucun problème, puisqu'il entend justement "communiquer avec les gens à travers la viande".

Enfin, le boucher devenu star mondiale grâce à Internet affirme que le geste qu'il fait lorsqu'il sale sa viande est devenu sa signature, qu'il ne le fait non pas pour se la raconter mais plutôt pour "faire honneur à la viande",  à la manière de la touche finale d'un peintre sur sa toile. Être Saltbae, c'est tout un art.

Une photo publiée par nusr_et (@nusr_et) le

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 26/01/2017

Copié

Pour vous :