Vidéo : la seule bonne méthode (scientifique) pour couper un gâteau

La chaîne YouTube Numberphile dévoile une autre manière de faire, qui conviendra aux "mathématiciens solitaires qui ne veulent pas partager leur gâteau".

Utiliser l'anneau d'ouverture d'une canette en guise de porte-paille, verser une brique de jus à l'envers pour éviter les éclaboussures : le Net regorge d'astuces simples qui nous paraissent si évidentes après les avoir vues. Le mathématicien Alex Bellos, de la chaîne YouTube Numberphile, vient d'ailleurs d'en dégoter une pour la découpe des gâteaux, rituel solennel des mariages et des anniversaires. Mais il ne s'agit pas d'un énième trick banal, on parle là d'une méthode scientifique, issue d'une édition du magazine Nature de décembre 1906.

Publicité

Éviter les parts "sèches et affreuses"

Publicité

Dans une lettre publiée dans le magazine, le polymathe Francis Galton, décrit par Alex Bellos comme "l'un des plus brillants scientifiques britanniques", qualifie la manière dont on découpe habituellement les gâteaux de "très erronée". Les parts triangulaires exposent en effet leur surface à l'air libre, ce qui a pour effet de les faire sécher. Loin d'être idéal si vous espérez savourer votre birthday cake au-delà du jour de votre anniversaire.

"Quand vous allez vouloir reprendre du gâteau le lendemain, vous allez couper une autre part et tandis qu'un côté sera doux et délicieux, l'autre sera sec et affreux", explique le mathématicien.

"Maximiser le plaisir gastronomique"

La méthode scientifique permet quant à elle de "maximiser le plaisir gastronomique" que procure le gâteau. Pour cela, il faut découper au centre une fine lamelle en guise de première part, et refermer sur elles les deux moitiés restantes. Puis répéter la même opération sur chacune des parts suivantes, en prenant bien soin de changer à chaque fois le sens de la découpe. De cette manière, le cake ne séchera pas et pourra être dégusté sur plusieurs jours. Encore faut-il laisser des parts pour ne serait-ce que le lendemain.

Publicité

Par Lenny Sorbé, publié le 12/01/2017

Copié

Pour vous :