© Getty Images

À Marseille, il est désormais possible de se procurer des saucisses au cannabis

Pour un barbecue plus détendu avec des chipos au CBD.

Voilà une chipolata d’un nouveau genre. À Marseille, dans le quartier d’Endoume (7e), le jeune boucher Luca Morand vient de lancer dans les étals de son établissement une toute nouvelle gamme de saucisses de porc : des saucisses au cannabidiol (CBD), une substance présente dans le cannabis mais dépourvue de THC, et donc légale.

Tout a commencé en avril dernier, rapporte La Provence, un an après l’ouverture de sa propre boucherie. Il a fallu s’organiser, trouver des fournisseurs, éplucher les textes de loi… et expérimenter. Une fois la recette parfaite trouvée, il a alors déposé le nom "Ouidi" et a commencé à les commercialiser à 50 euros le kilo (tout de même).

Publicité

Publicité

Des adeptes jeunes et moins jeunes

Une première en France, et même dans le monde, assure-t-il. "J’ai trouvé de nombreuses préparations à base d’herbe – il y a un kebab en Turquie qui le fait, mais jamais dans la charcuterie." Après trois semaines de commercialisation, le boucher a vendu une quinzaine de kilos de sa nouvelle marchandise.

"J’ai une clientèle très variée, intergénérationnelle. Dès le départ, les jeunes savaient de quoi il s’agissait. Pour les plus âgés, qui connaissent moins le produit, je leur raconte la plante", confie-t-il à La Provence.

Le signe qu’il existe une vraie demande pour ce type de produits ? Pas si vite. À la boucherie LM, Luca Morand se montre prudent et souhaite désormais voir si le marché dépasse la hype et l’effet de mode, et "existe vraiment".

Publicité

Par Club Sandwich, publié le 21/08/2019

Copié

Pour vous :