Apparemment, vous devriez boire du thé avec votre plateau de fromages

Le meilleur moyen d’avoir toutes les saveurs du fromage n’est pas de boire du vin mais du thé.

Qui dit fromage dit vin, c’est l’association divine que le monde nous envie. On sait déjà que le fromage rend le vin meilleur mais le vin rend-il le fromage meilleur ? Pour une spécialiste du thé interrogée par Forbes, ce n’est pas si sûr. Pour Rachel Safko, présentée comme une "sommité cuisine et boissons", on devrait arroser notre plateau de fromages avec la boisson préférée des Anglais.

Le thé est souvent associé aux mamies, aux goûters et aux jours de pluie. Pour l’Américaine, c’est une boisson beaucoup plus diverse et subtile, "c’est le caméléon des boissons". Il y a autant de thés que d’occasions différentes, et il peut être aussi cool que le vin ou la bière. Dans Atabula, Philippe Baranès, restaurateur à la tête de plusieurs lieux parisiens donne raison à Rachel Safko : "Le thé donne souvent le meilleur accord. Il coexiste avec le plat et, souvent, le sublime. Il va au-delà du vin qui, parfois, à cause de l’alcool, provoque une érosion des sens."

Publicité

Le thé est aussi riche et varié que le vin. On oublie bien sûr les sachets de thé insipides des supermarchés et on accueille les subtilités d’un thé de qualité, selon le type de plantes, et la manière dont elles ont été cultivées ou transformées.

Darjeeling + brie

©Alisher Sharip/Unsplash

© Alisher Sharip/Unsplash.

On imagine bien un bon thé avec des plats asiatiques, mais peut-être pas avec du fromage. Et pourtant, selon la spécialiste, les deux s’associent parfaitement grâce à l’astringence de la boisson chaude. C’est la sensation qui assèche la bouche, présente dans le vin et ses tannins mais aussi dans le café, les myrtilles, les épinards, la grenade et donc dans le thé.

Publicité

"Le fromage – dans toute sa splendeur – offre un bon équilibre à cette astringence. Le côté riche, crémeux 'umami' qui nous rend fou dans le fromage arrondit le côté astringent de certains thés. C’est pour ça qu’un thé frais et citronné comme le Darjeeling, connu comme le champagne des thés, marche si bien avec un brie."

À partir du moment où on accepte de laisser de côté son verre à pied pour une tasse, il y a une infinité de couples possibles. Pour nous aider à choisir, il faudrait réfléchir au thé comme à une palette de couleurs de la plus pâle à la plus sombre, exactement comme le vin. Ainsi les thés blancs vont avec les fromages frais, comme le chèvre, les thés noirs sont bons avec du gouda vieux, les thés fumés avec du bleu.

Le goût du fromage ressortirait avec ces associations mais la chaleur joue aussi un rôle. Pour Rachel Safko, elle fait ressortir les saveurs "comme l’huile chaude fait ressortir le goût des herbes ou des oignons".

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 22/02/2017

Copié

Pour vous :