© Getty Images

Au Royaume-Uni, tous les vins de Marks and Spencer seront bientôt végan

D'ici 2022, les vins de l'enseigne ne contiendront plus de gélatine ni autres huiles de poisson comme agents de collage.

C’est une première au Royaume-Uni. L’enseigne Marks and Spencer, connue pour son avant-gardisme dans l’offre grand public de produits végétariens et végans, a annoncé qu’elle ne proposerait plus que des vins végans d’ici 2022 – du moins en ce qui concerne les vins de la filiale Marks and Spencer. Aujourd’hui, 70 % des vins commercialisés par le groupe sont déjà végétaliens. Une démarche qui va dans le sens de la philosophie de l’enseigne qui propose des quilles véganes depuis 2005. 

© Marks & Spencer

Publicité

Carbone et argile bentonite

Publicité

"Évidemment, un tel engagement, à si grande échelle, ne va pas sans défis. Mais nous travaillons depuis plusieurs années déjà sur ces alternatives avec les viticulteurs et nous avons déjà entamé des changements radicaux dans des domaines traditionnels comme la France ou l’Espagne, a déclaré Sue Daniels, productrice de vin pour Marks and Spencer depuis plusieurs années déjà. Nous soutiendrons le reste de nos établissements vinicoles partenaires à chaque étape du processus."

Quand on parle de vin végan, c’est parce que nombre de producteurs de vins traditionnels font appel, durant la vinification, à des agents de collage. Parmi eux, on retrouve souvent des produits d’origine animale comme le sang, la moelle osseuse, la caséine (protéine de lait), la colle de poisson ou la gélatine. Mais ces agents ne sont pas une fin en soi. Il est en effet possible de produire du vin avec des agents de collage respectueux de la vie animale comme le carbone ou l’argile naturel de bentonite.

À lire aussi : Alors, on mange quoi dans le meilleur resto végan du monde

Publicité

Par Robin Panfili, publié le 22/11/2019

Copié

Pour vous :