Bibimbap, mochi et retour de hype du cookie : ce que vous allez manger en 2019

Les spécialités culinaires asiatiques et le végétarisme sont sur le point de vivre leur meilleure vie.

(© Anh Nguyen/Unsplash)

Alors que l’année s’achève, il est désormais temps de s’intéresser aux tendances alimentaires de demain. Parce que si elles permettent de prendre le pouls des envies et de l’évolution des goûts des Français, elles sont surtout un moyen efficace d’observer les mutations des habitudes alimentaires et l’évolution des régimes alimentaires particuliers.

Une étude interne, menée par le service de livraison de repas à domicile Uber Eats, vient de lister 20 aliments et "tendances à surveiller" pour 2019, parmi lesquelles on retrouve des grands classiques (truffe, gingembre, ail, miel…), des produits que l’on commence à bien connaître (sauce sriracha, quinoa, boulgour…) et bien des nouveautés ou, tout au moins, de nouveaux entrants.

Parmi les tendances, on retrouve de nombreuses spécialités asiatiques : le miso, produit incontournable de la gastronomie japonaise obtenu par la fermentation de fèves de soja, d’une ou plusieurs céréales, de sel marin et d’un ferment ; le bibimbap, mets originaire de Corée composé de riz, de viande, de légumes sautés et d’un œuf ; le pho, une soupe tonkinoise ; le mochi, gâteau japonais à base de riz gluant…

(© Erol Ahmed/Unsplash)

Hype et désillusions

Autres tendances à suivre en France : les graines de chia, le retour de hype du cookie, du tofu à gogo, des algues et le tahini, la sauce au sésame. Au Moyen-Orient et en Afrique, l’étude remarque une appétence particulière pour les "aliments à base de chanvre", pour le seitan (aliment végétal préparé à partir de blé) ou le manaeesh (une sorte de pain dans la cuisine levantine).

Chez les Britanniques, en revanche, cap sur la noix de coco. Chez les Portugais, direction l’arepa (pain de maïs traditionnel de Colombie et du Venezuela, souvent fourré). Et pour les Italiens, la mode sera au houmous, qui a connu à Paris son nouvel âge d’or en 2018.

Quant aux aliments en perte de vitesse et aux tendances de l’an passé qui n’ont pas su se maintenir, on retrouve la "crème glacée roulée" dont le succès était surtout dû à des vidéos virales sur les réseaux sociaux, le matcha, le fruit du Jacquier et l’aloe vera.

Par Robin Panfili, publié le 05/12/2018