© BBC Morning

Boris Johnson décrit le véganisme comme un "crime contre les amateurs de fromage"

Visiblement, le Premier ministre britannique n'a pas (encore) l'intention de changer son régime alimentaire.

Alors que le mois végan bat son plein, certains ne semblent pas encore vraiment prêts à abandonner les protéines animales. Interrogé dans la matinale de la BBC sur sa participation (ou non) à cette initiative mondiale, le Premier ministre britannique Boris Johnson a confié ne pas avoir suivi le mouvement. "Non, je ne l’ai pas suivi, a-t-il ironisé. J’y ai pensé, mais cela demande trop de concentration".

Saluant les efforts et les concessions de ceux qui ont banni de leur alimentation les protéines animales (viandes, lait, œufs…), il a toutefois conclu sa réponse en comparant le véganisme à un "crime contre les amateurs de fromage". Dans la foulée, cette réponse du Premier ministre a été largement commentée par les internautes britanniques. "Boris Johnson ne peut pas devenir végan parce que cela requiert 'trop de concentration'… mais gouverner le pays n’en requiert-il pas ?"

Publicité

Par Club Sandwich, publié le 15/01/2020

Pour vous :