© Getty Images

Ce club dédié à la fermentation est réservé aux vrais amateurs de cornichons

"Le futur est fermenté."

Si tu voues un culte aux cornichons, sache qu’il n’y a pas que ce petit concombre qui soit délicieux une fois mis en bocal. Ancienne pâtissière devenue cuisinière, l’Américaine Jessica Wang s’est spécialisée dans la conservation par fermentation.

Intéressée par les bienfaits de ce processus sur la digestion et fan de cornichons aigre-doux, elle donne des ateliers pour apprendre à faire ses propres pickles en attendant d’ouvrir sa boutique à Los Angeles.

Publicité

Vive les bonnes bactéries

Publicité

Sur son compte Instagram Picklé by Jess Wang, elle présente ces mixtures originales toujours élaborées à partir de produits de saison. Cornichons en tout genre, haricots verts, zestes de pastèque, citron au sel et aux feuilles de mangue, chou-fleur au curry, poivre ou encore ananas, ses recettes sont inventives et surprenantes et permettent d’ajouter un peu de bonnes bactéries et de saveurs dans nos repas du quotidien.

Publicité

Publicité

Lors de ses ateliers, qui coûtent environ 30 dollars, elle apprend aussi à ses élèves à préparer le kimchi, plat traditionnel coréen à base de piments et de légumes lacto-fermentés. À la fin de chaque séance, les apprentis repartent avec trois pots contenant différents pickles. Nous avons contacté Jessica et ses ateliers ne désemplissent pas.

Redorer le blason de la fermentation

Selon Los Angeles Times, elle est bénévole à l’Asian Pacific Islander Forward Movement (APIFM), par lequel elle met en valeur des légumes issus de fermes de familles asiatiques et cultivés de manière durable dans les quartiers de Los Angeles.

Ses ateliers "fermentés" lui permettent aussi de prôner des valeurs anti-gaspillage et de transmettre ses connaissances. Elle espère ainsi apprendre à ses élèves qu’il est simple de réaliser une fermentation soi-même pour accéder aux probiotiques qu’ils contiennent et faire du bien à sa santé tout en se régalant.

Rendez-vous sur son compte Instagram pour plus d’informations. 

Par Claire Verriele, publié le 15/07/2019

Copié

Pour vous :