© Bollinger

Un (très beau) champagne inspiré de l'univers de James Bond, ça vous dit ?

Le champagne français Bollinger est un classique de la saga. Aujourd'hui, la marque lui rend hommage.

C’est en 1973, dans une scène de Vivre et laisser mourir, que l’acteur Roger Moore commande pour la toute première fois du champagne Bollinger à l’écran. Depuis, la marque française n’a jamais vraiment cessé d’apparaître dans la saga – et ce malgré l’absence présumée d’un quelconque accord commercial ou deal de placement de produit entre la production et Bollinger. Aujourd’hui, on parle ainsi souvent de Bollinger comme du champagne "officiel" de James Bond.

Cet automne, Bollinger a décidé de marquer le coup et de célébrer cette relation privilégiée en dévoilant deux bouteilles de champagne directement inspirée de l’univers de la saga James Bond. La première, qui rend hommage à Moonraker (1979) et sera vendue à 407 exemplaires, renferme un magnum de Bollinger 2007. Une pépite qui, évidemment, a un prix : 4 500 livres (5 000 euros environ).

Publicité

© Bollinger

© Bollinger

L’autre bouteille, plus abordable, propose un rare blanc de noirs (Pinot noir) présenté dans une caisse en bois ingénieusement scellée – après tout, on parle bien d’un champagne d’agent secret. Elle sera mise en vente, dès le 5 octobre, au prix de 150 livres (166 euros environ).

Publicité

© Bollinger

Par Club Sandwich, publié le 10/10/2019

Copié

Pour vous :