(© Getty Images)

Comment la mode du lait d'amande menace les abeilles

Au États-Unis, des milliards d'abeilles ont été anéanties en quelques mois à cause de la culture des amandiers.

Amis végans, désolé, mais consommer végétalien n’est pas forcément le gage d’une alimentation responsable et durable. Par exemple, plus vous buvez du lait d’amande, plus – sans le savoir – vous exterminez les abeilles, indispensables à la biodiversité et à l’équilibre écologique.

En cinq ans, selon The Cut, la consommation de lait d’amande aux États-Unis a explosé de plus de 250 % et la Central Valley en Californie produit 80 % de l’approvisionnement mondial en amandes. Mais cette popularité grandissante a un très lourd impact environnemental : les demandes titanesques en amandes mettent les ruches à rude épreuve.

Publicité

Une enquête menée auprès d’apiculteurs américains spécialisés dans la pollinisation des amandes révèle que 50 milliards d’abeilles ont été éliminées en quelques mois pendant l’hiver 2018-2019.

50 milliards d’abeilles éliminées

Comment expliquer cette extermination ? D’abord, les cultivateurs d’amandes déversent des quantités astronomiques de pesticides dans les vergers californiens. Ensuite, la pollinisation des fleurs exige de réveiller les abeilles en pleine dormance hivernale deux mois plus tôt qu’habituellement. Enfin, une fois qu’elles sont réveillées, les abeilles sont concentrées en grand nombre dans de petites zones géographiques, ce qui facilite la propagation des maladies entre elles.

Autant dire que pour répondre à la demande croissante en lait d’amande, nous traitons nos abeilles comme des esclaves… Certaines organisations américaines de protection des abeilles tentent de s’associer à des producteurs d’amandes pour faire diminuer l’utilisation de pesticides et accroître la biodiversité dans les vergers en plantant des fleurs sauvages, de la moutarde et du trèfle entre les rangées d’amandiers.

Publicité

Mais c’est oublier que, dans tous les cas, mêmes s’ils sont favorables aux abeilles, les amandiers ont une lourde empreinte écologique : il faut plus de 3,5 litres d’eau pour produire une seule amande…

Encore envie d’un verre de lait d’amande ?

Par Club Sandwich, publié le 14/01/2020

Pour vous :