© Getty Images

Mais quelle est donc cette fête espagnole où l'on se bat à grands coups de tomates ?

Si le gaspillage de tonnes de tomates a de quoi interroger, elle attire de très nombreux touristes chaque année.

Comme chaque année, les habitants de la ville de Buñol, près de Valence, s’apprêtent à se livrer à une immense bataille dans les rues de la ville. Une bataille unique en son genre puisqu’elle consiste ni plus ni moins à jeter des tomates sur ses voisins une journée durant. Son nom : la Tomatina, organisée chaque dernier mercredi du mois d’août. 

D’après la légende urbaine, cette fête populaire – et désormais très touristique – trouve ses racines dans une bousculade qui aurait dégénéré, en août 1945. Des jeunes venus pour assister à un défilé se seraient retrouvés dans un mouvement de foule, entraînant une bagarre générale lors de laquelle plusieurs d’entre eux se seraient livrés à des jets de tomates provenant de l’étal d’un petit commerce. 

Publicité

(© Getty Images)

Règles précises

L’année suivante, les jeunes se seraient retrouvés sur cette même place, mais avec leurs propres tomates, pour remettre le couvert. Aujourd’hui, toutefois, la version officielle présente cette bataille bon enfant comme le point culminant d’une semaine de festivités célébrant le saint patron de la ville, San Lluis Bertrán. 

(© Getty Images)

Publicité

Par le passé, les autorités locales et nationales ont bien tenté d’interdire l’événement, mais face à sa popularité et son succès, elles ont finalement décidé de céder et de cadrer les festivités. La bataille a désormais des horaires précis et des règles précises : les tomates doivent être écrasées avant d’être lancées, les objets durs ou contondants sont interdits, T-shirt blanc obligatoire, lunettes de protection recommandées et alcool déconseillé…

Les tomates utilisées sont issues d’exploitations agricoles locales (Xilxes, La Llosa, Moncofa ou Almenara) et sont stockées les deux jours qui précèdent la fête afin d’atteindre la maturité suffisante pour ne pas être trop rigides et donc dangereuses. Bien qu’elle interroge sur l’utilité et la logique de gaspiller des centaines de tonnes de tomates, la fête continue d’attirer de nombreux touristes chaque année. 

(© Getty Images)

Publicité

Quoi ? La Tomatina
Où ? Buñol (Espagne) 
Quand ? 28 août 2019
Combien ? 10 euros 

Par Robin Panfili, publié le 28/08/2019

Copié

Pour vous :