(© The Wright Brothers)

Une idée de génie : du gin green à base de coquilles d'huîtres

Une chaîne de restauration londonienne recycle les coquilles d'huîtres pour fabriquer du gin.

Qui dit mois en "embre" dit razzia sur les huîtres. Mais qu’on les aime creuses ou plates, du calibre 0 au calibre 6, chaudes, crues, gobées, croquées, on achève toujours le plateau par une montagne de coquilles vides qui terminent à la poubelle (et le jus sur la moquette). Triste fin pour ce délicieux coquillage.

Heureusement, à défaut de nous fournir des perles, les huîtres vont nous fournir du gin : la chaîne de fruits de mer londonienne Wright Brothers a en effet décidé de recycler les coquilles vides pour fabriquer un alcool, le Half Shell Gin, saveur coquillages et algues.

Publicité

Pour une huître durable

Wright Brothers récupère les déchets d’huîtres de la ferme ostréicole irlandaise de Carlingford, les fait macérer à froid, puis les distille. L’entreprise mélange ensuite un certain volume de cette distillation au gin qui prend alors le goût de l’huître. Elle l’équilibre, enfin, avec des algues de varech, du genièvre et du citron d’Amalfi. Le résultat en bouche, nous dit-on, est un savoureux gin avec des notes minérales et un final de poivre rose.

Cela fait déjà un moment que le gin est devenu le terrain de jeu des frères Wright. Ils avaient déjà innové en sortant des gins peu conventionnels comme le "gin de poitrine de dinde", ou celui destiné au gin tonic avec une teneur d’alcool aussi légère qu’une bière de Noël.

Cette fois-ci, avec leur gin aux coquilles d’huîtres en vente dans leurs établissements pour 28 £ (environ 34 euros), ils jonglent avec le concept de recyclage et de durabilité, à la mode par les temps qui courent, et assurent que le Half Shell Gin se marie parfaitement avec un plateau de fruit de mer… ou d’huîtres.

Publicité

La boucle est bouclée. Ainsi va le green marketing…

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Par Club Sandwich, publié le 13/12/2019

Pour vous :