(© Getty Images)

Green snacking : Copenhague devient un verger urbain de cueillette sauvage

La capitale danoise met à disposition arbres fruitiers et des plantes comestibles en libre-service pour goûter la ville.

Copenhague est sur le point de devenir la capitale du snacking à emporter. En introduisant des arbres fruitiers, des mûriers aux pommiers, partout où l’urbanisme exige de la verdure, le conseil municipal de la ville danoise veut développer des spots de grignotage à ciel ouvert pour réintroduire les aliments locaux dans l’alimentation, afin que les habitants n’aient plus qu’à tendre les bras pour se nourrir de la ville.

Pensée comme une chasse au trésor gastronomique et lancée par l’un des cerveaux de la "new nordic cuisine", René Redzepi, chef du restaurant Noma de Copenhague, cette initiative rapportée par Atlas Obscura veut encourager les Danois à rechercher de la nourriture de manière interactive au cœur de la ville et dans les forêts alentour, à recréer des liens entre les habitants et la flore, dont l’accès gratuit permet d’imaginer des alternatives à l’agriculture industrielle.

Publicité

Une appli pour guider les habitants

Pour aider les citadins à trouver ces plantes comestibles, qui poussent parfois sous leur nez sans qu’ils en aient conscience, une appli les guide à travers les paysages et leur propose des recettes d’aliments sauvages et fourragers.

Évidemment, à Copenhague, tout le monde ne voit pas l’arrivée de cette nourriture en milieu urbain d’un très bon œil, certains craignant que les fruits des arbres ne pourrissent sur les pistes cyclables et attirent les guêpes. On leur rétorque que les guêpes font partie de la nature et qu’avec un aménagement paysager intelligent, comme la plantation de pruniers dans les parcs plutôt que sur les trottoirs, les pistes cyclables resteront une valeur sûre.

Par Club Sandwich, publié le 16/12/2019

Pour vous :