© Getty Images / Montage Club Sandwich

Le fabuleux destin d’une huître de 1,3 kg retrouvée après plus de 30 ans de cachette

Elle a été remise à l'eau... pour trois décennies de plus ?

Alors qu’ils se promenaient à proximité des viviers de la Mine, à Talmont-Saint-Hilaire (Vendée), Rudy et Gabriel, deux jeunes amis, sont tombés nez à nez avec ce qui ressemblait alors à une immense huître. Surpris par leur découverte, Rudy rapporte la nouvelle et sa trouvaille à sa mère, Mélinda Petitgas. "Il s’agit d’une huître 'oubliée' dans nos parcs à huîtres à la Guittière. Elle est énorme", a-t-elle déclaré au journal local Ouest-France.

"Mon mari était en train de manipuler de vieilles tables et les enfants ramassaient les huîtres tombées au sol lorsque mon fils nous a dit : 'Regardez, il y a une grosse pierre !'. En fait, c’était une huître !"

Publicité

© VIviers de la Mine

"C'est magique !"

La bête, bel et bien vivante, pèse 1,3 kilo. Si la famille Petitgas, qui baigne dans l’ostréiculture depuis des générations, est une habituée des huîtres aux tailles parfois hors norme, c’est bien la première qu’ils se retrouvent face à un tel spécimen. "Mon mari a 59 ans, est né dans le monde de l’ostréiculture et il n’a jamais vu ça ! Elle est vivante en plus", affirme Mélinda Petitgas à Actu.fr.

Après étude et observation des stries sur la coquille, Jacques Petitgas, notamment médaillé d’or au dernier Salon de l’agriculture, estime son âge "entre 35 et 40 ans minimum".  Pour expliquer une telle escapade marine, la famille a une hypothèse : "Elle était peut-être enfouie dans la vase ou cachée par le pied d’une table. Au gré des marées et des courants elle s’est sans doute déplacée un peu, dit-elle. C’est magique !".

Publicité

© Viviers de la Mine

Sortie du parc le temps de prendre quelques photos, l’huître a été remise à l’eau… pour on ne sait combien d’années encore. La "mamie huître" reste visible aux viviers de la Mine pour le grand public. Mais elle sera, à terme, cachée dans le parc à huîtres. "Nous ne voudrions pas nous la faire voler."

Par Robin Panfili, publié le 03/04/2019

Copié

Pour vous :