© Gérard Bertrand

Dans le Languedoc, du vin conditionné dans des bouteilles en argile

Rep a sa les amphores.

Après une prolifique carrière dans le monde sportif, le rugbyman Gérard Bertrand est aujourd’hui connu pour sa reconversion dans la culture viticole biologique. Une nouvelle aventure dans le Languedoc, où il se bat pour redorer le blason d’un terroir sali par des vins de piètre qualité.

© Gérard Bertrand

Publicité

Référence aux amphores

Publicité

Depuis le célèbre Château de l’Hospitalet, près de Narbonne, Gérard Bertrand est sur le point de lancer, en juin, une nouvelle gamme de vins embouteillés dans des bouteilles en argile, rapporte Atabula. Un packaging original, en référence aux amphores en terre cuite d’autrefois.

Au menu : la clairette du Languedoc, "grande oubliée de la région et mettant à l’honneur la clairette blanche (cépage autochtone)", puis un vin rouge "issu d’un assemblage de trois cépages (mourvèdre, grenache, syrah)". Et niveau portefeuille, on reste dans des prix très raisonnables, autour de la dizaine d’euros.

Par Robin Panfili, publié le 22/05/2019

Copié

Pour vous :