(© Getty Images)

Le meilleur croissant français n'est plus parisien

Encore une victoire pour les incroyables Bretons.

Du 28 au 30 octobre dernier se déroulait à l’École de l’hôtellerie, de la gastronomie et du luxe (en Seine-et-Marne), la 1re édition du Concours national du meilleur croissant au beurre. Et le winner is… Baptiste Cortais qui portait les couleurs de l’Ille-et-Vilaine et de la région Bretagne.

Le champion du petit-déjeuner est originaire de Mayenne, il débute son apprentissage à l’âge de 14 ans et multiplie les expériences professionnelles dans le grand Ouest. Son dada : la viennoiserie, la bonne. Et apparemment, il a le coup de main pour porter l’art de vivre à la française.

Publicité

Qualité artisanale et fabrication maison

Publicité

À l’heure où l’on avale des croissants plus chargés en huile de palme industrielle qu’en beurre fermier, ce concours organisé par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française défend la qualité artisanale et la fabrication maison. Les 19 finalistes, issus des sélections départementales et régionales avaient 5 heures pour produire et présenter 30 croissants au beurre traditionnels. Le jury, composé de 6 professionnels, a départagé les candidats sur de nombreux critères de sélection : cuisson, forme, aspect, régularité, saveur et odeur, texture, fondant et feuilletage.

Pourquoi les croissants de Baptiste Cortais ont-ils gagné ? "Ils sont légers, bien alvéolés et ils font plein de miettes !" a précisé le jury. Mais le boulanger garde sa recette secrète… Désormais, the place to be pour savourer de bons croissants n’est plus Paris, mais Saint-Grégoire, près de Rennes, à la Maison Fraudin où Baptiste officie. Depuis sa victoire, la boulangerie est prise d’assaut et les clients ne demandent plus que ça.

Par Club Sandwich, publié le 08/11/2019

Copié

Pour vous :