© Netflix

Le nouveau documentaire Netflix qui va vous convertir au véganisme

Après le visionnage, nombreuses sont les personnes à avoir exclu la viande de leur alimentation. Qu'en sera-t-il pour vous ?

Parmi les documentaires qui ont réussi à secouer les spectateurs jusqu’au changement de régime alimentaire, il y a eu Cowspiracy, Food Matters, Sugarland, Rotten ou encore, dans une forme documentaire inédite, Okja. Il y aura désormais aussi The Game Changers, un docu Netflix sorti en octobre dernier sur la plateforme. Depuis quelques semaines, les témoignages de personnes qui se disent prêtes à quitter le régime carnivore pour un régime végétarien ou végétalien se multiplient.

En une semaine seulement à la rédaction de Konbini, ce n’est pas moins de quatre collègues qui m’ont confié leur désir d’exclure complètement ou partiellement la viande de leur alimentation après le visionnage du film. Du jour au lendemain. On s’est alors posé une question simple : comment un documentaire sur des athlètes de haut niveau a-t-il pu provoquer un déclic aussi soudain et brutal dans leur alimentation ?

Publicité

Après visionnage du film, cela paraît finalement assez simple. Ce documentaire britannique est parvenu, de manière très pédagogique, à déconstruire les idées reçues sur la viande et les protéines animales. Il explique également comment des athlètes de haut niveau ont pu parvenir à des performances inédites et des aptitudes décuplées après l’adoption d’un régime végétarien ou végan.

Casting XXL

Le pitch de départ du docu est simple : "Aux côtés de chercheurs visionnaires et d’athlètes d’élite, un combattant de MMA découvre l’alimentation optimale pour la santé et les performances humaines". On y retrouve James Wilks, entraîneur d’élite des forces spéciales qui, blessé lors d’un entraînement, souhaite retrouver la forme rapidement. Il parcourt alors le monde en quête de vérités et, surtout, de réponses sur les bienfaits réels ou présumés de la viande et des protéines sur la force physique.

Publicité

Pour appuyer ce propos, le documentariste et réalisateur Louie Psihoyos s’est trouvé les services d’un casting XXL : James Cameron, Arnold Schwarzenegger, Jackie Chan, Lewis Hamilton, Novak Djokovic ou Chris Paul – tous sont végétariens, voire végans. Grâce à un récit parfaitement ficelé, une trame bien structurée et un discours très imagé (chiffres, statistiques, graphiques…), le documentaire livre une morale et une conclusion limpide : à quoi bon compter sur la viande quand on peut atteindre des performances encore plus importantes avec des protéines végétales ?

Discours orienté mais nécessaire ?

Si la sortie de ce documentaire a fait grand bruit, c’est également parce qu’il ne fait pas l’unanimité. "N’allez pas chercher dans ce documentaire les arguments antispécistes et écologiques. Ils sont relégués à l’arrière-plan, quasi inexistants. Cette fois-ci, on parle de performance, de puissance et de pulvériser des records", écrit L’ADN. Car, ici, le film ne cède pas aux sirènes un discours tout-healthy.

"On découvre ainsi une équipe de football américain qui carbure au mac and cheese dégoulinant de faux fromages, aux burgers bien gras et aux cheesecakes à base de beurre de cacahuète. On est loin, très loin, de la salade verte agrémentée de tofu utilisée pour représenter – ou caricaturer – les adeptes du régime végétalien."

Publicité

Et pourtant, malgré un discours très orienté, qui ne laisse que peu de place à la nuance, ce dernier a le mérite de rappeler les conséquences dramatiques de l’exploitation animale de masse et surtout de déconstruire les idées reçues qui perdurent. Parmi elles, l’idée que la viande, contrairement aux protéines végétales, serait synonyme de force et de puissance. Pour vous faire votre propre avis : le documentaire est disponible sur Netflix.

À lire aussi : Cinq documentaires qui vont changer votre façon d’aborder l’alimentation

Par Robin Panfili, publié le 22/11/2019

Copié

Pour vous :