© Netflix

Le prix des pâtes va augmenter dans les prochains mois

Désolé de vous l'apprendre, mais le risque de pénurie n'est pas exclu. La faute à la météo et à de mauvaises récoltes.

L’information est tombée il y a peu, et on n’a depuis pas réussi à retrouver la paix intérieure. Le Syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires de France (SIFPAF) et le Comité français de la semoulerie industrielle ont publié un communiqué dans lequel ils annoncent et préviennent d’une hausse prochaine des prix des pâtes alimentaires en rayon. 

En cause : le prix du blé, élément essentiel dans la fabrication des pâtes, dont le prix a augmenté de 25 % depuis le début de l’été. La faute à de mauvaises récoltes, tant quantitativement que qualitativement. Ajoutez à ce terrible constat une hausse de la demande et vous obtiendrez un déséquilibre croissant à l’échelle mondiale, explique BFMTV. Au total, c’est près de 2,6 millions de tonnes de blé qui viendraient à manquer cette année.

Publicité

Le risque d’une pénurie

Publicité

Faut-il pour autant craindre une pénurie dans les rayons ? Ce n’est pas exclu. "Aujourd’hui, on ne sait pas. Mais rappelons que la profession a connu en 2007 cette situation où les Italiens, principaux fournisseurs des marques de distributeurs françaises, avaient arrêté de livrer les distributeurs qui avaient refusé de réviser leurs tarifs", a déclaré Christine Petit, secrétaire générale du SIFPAF, à la chaîne.

L’avenir proche de nos assiettes tient donc aux négociations entre producteurs, industriels et distributeurs qui s’annoncent déjà compliquées. Une chose est sûre, il sera difficile de contenter la demande des Français sans passer par une petite hausse du prix du paquet de pâtes. En 2007, la crise du blé s’était manifestée dans les rayons cinq mois plus tard avec une hausse de 10 à 20 centimes. Affaire à suivre.

Par Robin Panfili, publié le 21/11/2019

Copié

Pour vous :