Sur l’Instagram d’Alain Passard (© Alain Passard via Instagram)

Les 11 meilleures choses qui sont arrivées à la food cette décennie

Une liste très subjective des trucs qu'on voudrait voir davantage ces prochaines années.

Alors que la décennie s’achève, voici venue l’heure du bilan. Si le monde de la gastronomie nous a réservé quelques mauvaises surprises, il y a tout de même beaucoup de positif à retenir. Pour vous et pour l’histoire, la rédaction a réalisé une liste très subjective des meilleures choses qui sont arrivées à la bouffe durant cette décennie.

La bonne cuisine accessible

(© Cheval d’Or)

Publicité

On n'a jamais eu autant l'occasion de bien manger, à Paris comme dans la plupart des régions de France, pour des prix abordables et accessibles à tous. Et, ça, c'est la première des bonnes nouvelles de la décennie.

Le renouveau des guides

Si certains grands guides gastronomiques ont complètement loupé le virage de la bistronomie et de la jeune cuisine, d'autres ont eu le nez creux, du Fooding à 716, des pages gastronomies de Télérama aux fanzines culinaires. Pourvu que ça dure.

Publicité

David Chang

(© Netflix)

Il est l'un des chefs pour lesquels on pourrait parler des heures entières sans savoir quand s'arrêter. Évidemment, nous aurions pu citer d'autres chefs dans ce classement, mais puisqu'il fallait trancher, on a opté pour lui. Et on ne reviendra pas dessus.  

Le retour de hype des plats moches

(© Le Creuset via Instagram)

Publicité

On a consacré toute une enquête à ce phénomène il y a quelques semaines et, depuis, il n'a jamais cessé de grandir. S'il a ouvert la voie à quelques concepts opportunistes (l'appropriation et la revisite à outrance de la cuisine d'antan), il a également redonné ses lettres de noblesse à tout un pan de la gastronomie-à-l'ancienne boudée par nos névroses esthétiques.

Instagram

Sur l’Instagram d’Alain Passard (© Alain Passard via Instagram)

S'il existera toujours des gens qui reprocheront à Instagram, et à ceux qui en vivent, de dénaturer l'expérience du restaurant – parfois à raison, il ne faut pas mettre de côté tout ce qu'à permis Instagram dans le développement et l'émancipation de la cuisine de nombreux chefs. 

Publicité

La montée en gamme du burger

(© Club Sandwich)

Sans quelques restaurateurs qui ont eu le courage et le flair de servir des burgers de qualité, travaillés et soignés (coucou la famille PNY et Dumbo), nous en serions certainement encore à nous enfiler des sandwiches au pain douteux et aux viandes peu recommandables comme certaines chaînes et brasseries peu scrupuleuses en ont le secret. 

Top Chef 

La télévision a beau être un monde qui vieillit, une émission résiste encore et toujours à l'envahisseur : Top Chef. Elle fédère, elle éveille la curiosité, elle éduque et, surtout, elle nous console de manière prodigieuse les années où il n'y a pas de coupe du monde de foot à se mettre sous la dent. Merci pour tout. 

Les collaborations

© Ed Sheeran via Instagram

La photo parle d'elle-même, non ?

La "hype" des producteurs

© Sara Bentot pour Club Sandwich

Si l'on mange mieux, c'est aussi (et surtout) grâce à ceux qui travaillent chaque jour dans l'ombre des chefs et des restaurants. Depuis quelques années, les producteurs ont progressivement été mis en avant par leurs pairs et par les différents acteurs de la gastronomie afin de saluer leurs efforts et leur savoir-faire indispensable. Une consécration pour ces hommes et femmes dont le dur labeur a longtemps été ignoré, voire dissimulé.

Le retour du vrai pain

Après des années à voir les commerces de proximité s'éteindre et les boulangeries céder aux mix de farines de plus ou moins bonne qualité, le pain vit une deuxième jeunesse un peu partout en France et c'est une merveilleuse nouvelle. 

La fin des réservations

© Bouillon Chartier via Facebook

Oui, on a également mis la fin des réservation dans notre liste des pires choses qui sont arrivées à la gastronomie dans la décennie. Mais, c'est également l'une des meilleures qui puisse lui être arrivé. Pourquoi ? Les restaurateurs n'ont plus à se fader les annulations de dernière minute ou les groupes qui ne préviennent pas. Alors, parfois, ça exige de faire un peu la queue avant d'obtenir une table, mais c'est souvent pour le mieux. 

À lire aussi : Les 13 pires choses qui sont arrivées à la gastronomie cette décennie

Par Club Sandwich, publié le 23/12/2019

Pour vous :