Asian pregnant woman grocery shopping at the vegetable aisle in supermarket

featuredImage

Le lundi, c’est veggie : en 2019, devenez végétarien une fois par semaine

La meilleure occasion de passer du bon côté de l’histoire.

© Getty Images

Si chaque mois de janvier est l’occasion de prendre de bonnes résolutions, pourquoi ne pas inclure à celles-ci la réduction de notre consommation de viande et de poisson ? Dans une tribune publiée dans Le Monde, le 2 janvier 2019, 500 signataires ont appelé à agir collectivement en faveur d’une alimentation moins carnée. Leur proposition : retirer de notre alimentation la consommation de chair animale chaque lundi. Parmi les signataires, on retrouve Matthieu Ricard, Juliette Binoche, Isabelle Adjani ou encore Yann Arthus-Bertrand qui s’engagent personnellement, à partir du lundi 7 janvier, à adopter, de manière hebdomadaire, un régime végétarien.

"Il existe aujourd’hui des raisons impératives de diminuer collectivement notre consommation de chair animale en France. […] Nous pensons que chaque personne peut faire un pas significatif dans ce sens pour l’un ou l’autre des motifs suivants : la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale."

Un site pour suivre ses progrès

Pour adhérer au mouvement, le site Lundi Vert offre la possibilité aux participants de répondre à un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires et leur sensibilité au monde animal. Puis, chaque semaine, ils devront indiquer s’ils souhaitent ou comptent poursuivre leur engagement et recevront un "message de motivation". Des recettes végétariennes sont aussi envoyées de manière à aider les participants à franchir ce cap.

La tribune prend également le temps d’expliquer les raisons d’une telle opération : "La viande n’est absolument pas indispensable à l’équilibre alimentaire : dans tous les pays développés, elle peut être remplacée par des végétaux, lesquels fournissent des protéines et des nutriments que l’organisme peut assimiler.". Chez Club Sandwich, l’idée a plu et nous comptons bien la suivre. Et vous ?

Par Robin Panfili, publié le 04/01/2019