© Club Sandwich

Il faut sauver les Choco BN, menacés de disparition

Émoji triste.

Les Choco BN sont en danger. Ces biscuits fourrés au chocolat qui ont bercé l’enfance et les goûters de millions de Français n’ont plus la cote, à tel point que la chaîne de supermarchés Carrefour a tout simplement décidé de les retirer de la vente prochainement.

Presque centenaires, les Choco BN sont en perte de vitesse depuis quelques années, faute d’avoir su se renouveler dans le monde ultra-concurrentiel des biscuits sucrés. "Nous n’arrivons plus à les vendre. Nous leur avons demandé de trouver des solutions pour innover, séduire le consommateur, nous leur avons laissé du temps, mais rien n’avance, ils sont trop passifs", a expliqué Carrefour qui pourrait être suivi, dans un futur proche, par d’autres chaînes de distribution.

Publicité

© Club Sandwich

Battons-nous

Alors, aujourd’hui, il est temps d’agir. Non seulement parce que la fin des Choco BN signe la mort d’un monument très symbolique de notre imaginaire collectif, mais également parce qu’il est laisse planer une menace sérieuse sur l’avenir des employés de l’usine de la Biscuiterie nantaise de Vertou – qui a donné le nom au Choco BN.

Si les idées qui permettraient d’offrir un second souffle au biscuit ne manquent pas (un nouveau packaging, un coup de lifting, un nouveau design ou une nouvelle recette sans huile de palme qui rebute de plus en plus de consommateurs ?), les investissements du groupe turc qui détient la marque se font, eux, plus rares.

Publicité

Les Choco BN ont bercé nos goûters d’enfance, certains de nos petits-déjeuners, nos sorties scolaires, nos en-cas pendant les longs trajets en voiture. Leur parfum, leur sourire et leur fameux clin d’œil ont marqué des générations entières. Et, rien que pour ça, ils méritent que l’on se batte pour eux.

Par Robin Panfili, publié le 20/05/2019

Copié

Pour vous :