Nos 5 galettes des rois de pâtissiers préférées pour une Épiphanie réussie

Voilà de quoi t'aider à supporter la rentrée.

Pour affronter la rentrée et absorber les excès des fêtes de fin d’année, heureusement qu’on peut encore compter sur les pâtissiers. À l’occasion de l’Épiphanie qui approche à grands pas, la rédaction a listé pour vous ses cinq galettes des rois (et brioches des rois) préférées pour commencer l’année 2020 du bon pied.

Nina Métayer pour The French Bastards

© The French Bastards

Publicité

Pourquoi ? C’est la collab' de cette rentrée : d’un côté la prodigieuse cheffe pâtissière Nina Métayer, de l’autre la boulangerie que tout le monde s’arrache : The French Bastards. Pour cette édition 2020, la cheffe a réfléchi à un hommage à Notre-Dame de Paris avec un motif évoquant les rosaces de l’édifice qui a partiellement pris feu en 2019.

Combien ? 40 euros

À retrouver au 61 rue Oberkampf (Paris XIe) du 4 au 31 janvier 2020

Publicité

Michaël Bartocetti pour le George V

© Michaël Bartocetti

Pourquoi ? Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de goûter aux créations du nouveau chef pâtissier du George V. Cette année, Michaël Bartocetti a tout misé sur une splendide galette "ultra-feuilletée" renfermant un cœur de frangipane à l’amande et à la vanille. Un must.

Combien ? 49 euros

Publicité

À retrouver à la boutique Fou de pâtisserie, 45 rue de Montorgueil (Paris 2e), les 4 et 5 janvier 2020

Cédric Grolet pour Le Meurice

© Le Meurice

Pourquoi ? Les fans du chef pâtissier le plus en vue du moment ne sauraient manquer l’occasion de croquer à l’une de ses créations les plus attendues de l’année. Cette année, Cédric Grolet mise sur une galette briochée aux dix céréales et accompagnera ce petit bijou d’une couronne unique, designée par l’artiste-décorateur français Harow.

Publicité

Combien ? 52 euros (ou 16 euros la part au tea time du Dali).

À retrouver au restaurant et à l’hôtel du Meurice du 2 au 15 janvier 2020

François Daubinet pour Fauchon

© Fauchon

Pourquoi ? Une galette signature originale et chocolatée pour changer un peu : pain au lait cacao et fleur de sel, pâte sablée cacao et frangipane cacao/rhum. Qui dit mieux ?

Combien ? 45 euros

Julien Alvarez pour Le Bristol

© Le Bristol

Pourquoi ? Une galette archi-sourcée et sacrément esthétique aux farines de blés anciennes. Le tout épaulé d’un délicat cacao et de petites notes de vanille.

Combien ? 50 euros.

À retrouver au café Antonia du Bristol (Paris VIIIe)

Bonus : BO&MIE

© Bo&Mie

Pourquoi ? Si l’on aime beaucoup les galettes, il n’est pas question de laisser les brioches des rois sur le bord de la route. Une pensée, donc, à celle de la boulangerie BO&MIE, dopée à la fleur d’oranger, aux fruits confits et aux cristaux de sucre en grains.

Combien ? 22,90 euros

À retrouver dans la boutique au 18 rue de Turbigo (Paris IIe)

Par Robin Panfili, publié le 03/01/2020

Pour vous :