"On ramène quoi des vacances ?" : spécial Lisbonne

Six ingrédients et produits typiques à glisser dans ta valise.

Entre ces petites ruelles étriquées et pleines de couleurs qu’on peut visiter à bord du vieux tramway de la ville, ses places animées et ses restaurants adorables, Lisbonne a tout pour vous dépayser à seulement deux heures d’avion de Paris.

Et pour prolonger un peu l’ambiance chaleureuse de ce voyage, voici cinq idées de souvenirs à ramener de la ville blanche. 

Publicité

#1. Des pasteis de nata

Publicité

(© Getty Images)

C’est quoi ? Des petites pâtisseries à la crème typique originaire de la ville de Belém.

Où les acheter ? À la Pastelaria Aloma oo à La Fábrica dos Pastéis de Belém.

Publicité

À savoir. On vous conseille de les acheter le dernier jour de vos vacances en les conservant à température ambiante. Attention, il ne faut surtout pas les mettre au frigo.   

#2. La ginjinha

C’est quoi ? De la liqueur de cerise à environ 15 degrés qui se boit à l’apéritif ou dans un petit gobelet en chocolat.

Où l’acheter ? Dans la boutique Eduardino ou à la Ginjinha Sem Rival.

Publicité

À savoir. On n’oublie pas de mettre ses bouteilles en soute.

#3. Du salpicao

C’est quoi ? Un saucisson de filet mignon de porc fumé et épicé.

Où l’acheter ? À la boutique Manuel Tavares.

À savoir. Il est idéal à l’apéro coupé en tranches très fines.

#4. Une boîte de sardines

© Conserveira de Lisboa

C’est quoi ? Des sardines savoureuses en conserve.

Où l’acheter ? À la Conserveira de Lisboa, une institution ouverte en 1930.

À savoir. On choisit bien sa boîte parmi toutes les couleurs proposées pour pouvoir la garder en souvenir.

#5. Du queijo de Azeitão

C’est quoi ? Un fromage de brebis crémeux.

Où l’acheter ? À la Queijaria Cheese Shop.

À savoir. Il vaut mieux l’acheter sous vide pour ne pas qu’il enfume toute votre valise. 

#6. Une bouteille d’huile d’olive (en bonus)

(© Getty Images)

C’est quoi ? De l’huile d’olive portugaise classée parmi les meilleures du monde. 

Où l’acheter ? À l’épicerie fine Loja Portugueza qui propose une belle sélection. 

À savoir. On privilégie les bouteilles opaques pour éviter que le goût de l’huile ne se dégrade trop vite. 

À lire aussi :

On ramène quoi de... Sicile ?
On ramène quoi de... Lisbonne ?
On ramène quoi de... Marseille ?
On ramène quoi des... îles grecques ?
On ramène quoi de... Montréal ?

Par Claire Verriele, publié le 05/07/2019

Copié

Pour vous :