Notre panier pour 20 balles dans une épicerie de Milan

Des pâtes, des tomates jaunes et les meilleures noisettes de ta vie.

On vous épargne le couplet sur la richesse des produits que l’on peut trouver en Italie. Aujourd’hui, on va se contenter de vous présenter le résultat de notre cueillette dans une épicerie de Milan. Budget maximum : 20 euros.

Publicité

Pour ce prix, on a craqué pour des pâtes de haute qualité, des noisettes toastées du Piémont et un bocal de tomates datterini jaunes qui t’aideront à briser la routine en matière de sauce tomate.

#1. Pennuce

On tient là la crème de la crème des pâtes. Si vous avez la chance de croiser la marque Benedetto Cavalieri lorsque vous faites vos courses, n’hésitez pas une seule seconde. Variante des penne striées, les pennuce sont une spécialité des Pouilles qui s’accommoderont à la perfection à vos sauces. Attention à la cuisson : elles mettent davantage de temps à cuire que les pâtes que l’on trouve habituellement dans le commerce. (3,60 euros.)

Publicité

#2. Tomates jaunes

Voici une pépite venue du sud de Naples. Ces petites tomates jaunes allongées (on les appelle datterini) sont cultivées dans la ferme Finagricola, à Salerno, et sont enfermées avec leur jus lors de leur mise en bocal. Un produit idéal pour élaborer vos sauces préférées ou en essayer de nouvelles, pourquoi pas avec des carottes, des poivrons jaunes ou des courges… mais surtout pour changer des tomates rouges. (3,30 euros.)

#3. Noisettes du Piémont

Publicité

On la présente souvent comme la meilleure noisette du monde. Mais ce n’est pas son seul avantage. Les noisettes toastées du Piémont peuvent se déguster de mille et une manières : nature, à croquer à n’importe quel moment de la journée, avec du chocolat, avec une glace, avec du fromage, au sommet d’un plat de pâtes… (6,50 euros.)

#4. Filets d’anchois

Capturés dans les eaux froides du nord de l’Espagne, ces anchois sont parmi les meilleurs que vous puissiez trouver dans le commerce. Et s’ils ont beau avoir été pêchés dans le Pays basque, ils sont toutefois le résultat d’un savoir-faire très italien. Pour la petite histoire : au début du siècle dernier, la famille sicilienne Marino a quitté la Sicile pour la mer poissonneuse du nord de l’Espagne. Depuis, grâce à une transmission du savoir-faire de génération en génération, ils sont devenus une référence dans la mise en conserve de poissons et fruits de mer. (2,98 euros.)

Publicité

#5. Riz baldo

Encore peu connu (on le décrit comme un riz "émergent" et l’un des meilleurs d’Italie), le riz baldo est en train de gagner en popularité. Celui-ci, produit dans le Piémont, s’adaptera à plusieurs usages : en risotto, bien sûr, mais également en salade ou pour des desserts. (3,70 euros le kilo.)

À lire -> Notre panier pour 20 balles à l’épicerie asiatique

Par Robin Panfili, publié le 02/11/2018

Copié

Pour vous :