© Greenpeace Nice via Facebook

featuredImage

Moins de viande à la cantine : Greenpeace achève son "Veggie tour" de France

Pour apprendre à cuisiner sans viande ni poisson.

Engagée pour l’écologie, l’ONG Greenpeace prend position depuis plusieurs années sur le besoin de réduire notre consommation de viande et d’ainsi limiter les dégâts environnementaux causés par l’élevage. 

Depuis le 11 mai dernier, une caravane de l’organisation sillonne la France pour sensibiliser le public à ces questions et lui apprendre à cuisiner les végétaux. 

Le "Veggie tour" 

Alimentée à l’énergie solaire, la caravane se pose tous les week-ends dans une ville française pour parler de végétarisme. Les familles sont notamment invitées à participer à des ateliers de cuisine pour leur montrer que sans viande ou poisson, il reste plein d’autres manières simples et gourmandes de se nourrir.

Animés par des acteurs de la cuisine végétarienne locale, ces ateliers visent aussi à instruire sur les alternatives végétales et à faire découvrir des substituts encore peu utilisés par le grand public.

"Aujourd’hui, c’est veggie"

Parti de Bordeaux, le "Veggie tour" est déjà passé par Metz, Le Mans, Bordeaux, Nice ou encore Toulouse. "Les villes choisies cette année sont celles qui n’ont pas encore bougé sur les repas végétariens à la cantine" explique Sylvie Léger de Greenpeace Clermont à La Montagne. 

La pétition locale demandant davantage de repas végétariens dans les cantines scolaires pour 2020 peut donc être signée sur place. La prochaine ville qui recevra la visite de la caravane du "Veggie Tour" sera Clermont-Ferrand le 13 juillet prochain mais si vous avez déjà raté le rendez-vous de votre ville, pas de panique, vous pouvez signer la pétition ici  

Par Claire Verriele, publié le 02/07/2019

Copié