Nos Pires Voisins ©Universal Pictures

Quand une végane entre en guerre contre les odeurs de barbecue de ses voisins

Un conflit de voisinage en Australie qui a récemment pris un tournant inédit.

Depuis deux années déjà, Cilla Carden exprime son mécontentement face aux odeurs incessantes de viande et de poisson grillé qui embaument son jardin. En 2018, cette Australienne, qui suit un régime alimentaire végan depuis plusieurs années, a alors sollicité la justice pour faire entendre raison à ses voisins.

"Tout ce que je sens, c’est l’odeur du poisson. Je ne peux pas profiter de mon jardin, expliquait-elle alors au Guardian. J’ai même parfois eu du mal à dormir."

Publicité

Après plusieurs mois de procédure, Cilla Carden a finalement été déboutée, en août dernier, dans cette affaire de nuisances olfactives. Les voisins, qu’elle accusait de dérangement délibéré et "systématique", pourront donc continuer à profiter pleinement de leurs grillades dans leur jardin.

"Bonne vieille tradition australienne"

Début septembre 2019, l’histoire a toutefois pris un tournant inédit. Après la publication de plusieurs articles de presse relayant le verdict du jugement, nombre d’Australiens ont y vu une forme de revanche et une décision symbolique en faveur d’une "bonne vieille tradition australienne". À tel point qu’un événement Facebook a même été créé ironiquement afin d’organiser, dans le fameux jardin de la discorde, un barbecue géant en guise de provocation.

Avant sa suppression sur Facebook, près de 9 000 personnes avaient "confirmé" leur participation à ce barbecue, prévu le 19 octobre 2019. Pour prouver leur bonne foi, les voisins se sont justifiés en expliquant qu’ils avaient à plusieurs reprises tenté la voie de la conciliation en déplaçant et en réduisant la fréquence de leurs barbecues, en demandant à leurs enfants de ne plus jouer dans la cour…

Publicité

Mais Cilla Carden ne compte pas s’arrêter là : elle envisage d’ores et déjà de faire à nouveau appel à la justice. "Je suis une bonne personne, a-t-elle confié à Nine News. Tout ce que je veux, c’est du calme et de la paix." Reste désormais à savoir si ses voisins seront sensibles à ses arguments.

Par Club Sandwich, publié le 05/09/2019

Copié

Pour vous :