© Getty Images

Êtes-vous prêts pour le grand retour des consignes de bouteilles en verre ?

À Toulouse, une expérimentation revient aux basiques.

Progressivement laissées de côté dans les années 1970 avec l’arrivée du plastique, les consignes de bouteilles en verre seraient-elles en train de faire leur grand retour ? C’est en tout cas le pari d’une association toulousaine qui est parvenue à fédérer un réseau de magasins, boutiques et producteurs en ce sens.

Pour cela, l’association Consign’up s’est creusé la tête et a mis au point une stratégie d’une insolente simplicité. Sur chaque bouteille achetée dans un magasin partenaire, une étiquette indique que le contenant peut être ramené vide pour être lavé, puis réutilisé. "Pourquoi casser des bouteilles en verre en parfait état ?", s’interroge Marion Lembrez, la fondatrice de l’asso.

Publicité

Une vingtaine de magasins ont accepté de jouer le jeu, du producteur de vin ou de bière aux épiceries en vrac de la ville rose, rapporte France 3. Créée il y a un an, l’association se lance dans un essai de trois mois. Et si le projet fonctionne comme prévu, Consign’up pourrait sauver jusqu’à 700 000 bouteilles en trois ans.

Par Robin Panfili, publié le 29/05/2019

Copié

Pour vous :