President of sushi restaurant chain Sushi-Zanmai, Kiyoshi Kimura (R), displays a 278kg bluefin tuna at his main restaurant in Tokyo on January 5, 2019. – A record $3.1 million was paid for a giant tuna on January 5 as Tokyo’s new fish market, which replaced the world-famous Tsukiji late last year, held its first pre-dawn New Year’s auction. (Photo by Kazuhiro NOGI / AFP)

Vente record de 3,1 millions d’euros pour un thon rouge à Tokyo

Le coup du siècle.

Kiyoshi Kimura, patron de Sushi Zanmai, devant un thon thon rouge de 278 kilos vendu à 3 millions de dollars.

Un gros poisson. (© Kazuhiro Nogi/AFP)

Sacré démarrage pour le nouveau marché aux poissons de Tokyo. Le 5 janvier dernier, un thon rouge a été vendu 3,1 million de dollars américains (soit environ 2,7 millions d'euros) au marché de Toyosu, fraîchement inauguré en octobre dernier. Après une course très serrée au cours de la traditionnelle enchère du Nouvel An, c'est Kiyoshi Kimura, patron de la chaîne de restaurants de sushis Sushizanmai, qui a remporté le butin : une bête de 278 kilos – qui revient donc à 10 000 euros le gramme. 

Publicité

Et cet achat n'a rien d'anodin pour Kiyoshi Kimura puisqu'il lui permet de battre son propre record. En 2013, il était parvenu à mettre la main sur un thon de 222 kilos déjà, pour la modique somme de 1,3 million d'euros. Mais cette enchère lui offre aussi l'occasion de prendre sa revanche sur l'un de ses concurrents, également patron d'une chaîne de restaurants de sushis, qui l'avait détrôné en 2017, précise Hypebeast. Dans la folie de la montée des enchères, Kiyoshi Kimura reconnaît toutefois ne pas avoir vraiment anticipé la somme qu'il aurait à débourser.

"Le thon semblait très goûteux et frais, mais je pense que j'en ai fais trop, je m'attendais à payer entre 30 et 50 millions de yens, ou 60 au maximum [soit un peu moins de 500 000 euros, ndlr], mais au final, c'était cinq fois plus."

Plus grand marché aux poissons du monde

Ces dernières années, les prix du thon rouge n'ont cessé d'augmenter face à la demande. En cause : une consommation toujours très importante du poisson – notamment dans les sushis – malgré une raréfaction progressive de l'espèce dans les océans. Mais pas que : selon Kiyoshi Kimura, le nouveau marché aux poissons de Toyosu proposerait moins de thons rouge à la vente, ce qui pourrait également expliquer l'escalade des prix. 

Publicité

Etal de thon rouges, durant la vente aux enchère annuel du marché de Toyosu

(© Tomohiro Ohsumi/Getty Images)

Cet achat faramineux est un bon coup de projecteur pour le nouveau marché de Toyosu qui organisait là sa première grande vente aux enchères du Nouvel An. Ce site flambant neuf ouvert depuis seulement quelques mois dans la baie de Tokyo remplace l'ancestral et emblématique marché de Tsukiji qui était situé au centre de la ville et auquel les habitants étaient très attachés.

"J'espère que la première vente du Nouvel An, qui suscite un immense intérêt, deviendra un symbole pour l'année de l'enthousiasme porté au marché de Toyosu", a déclaré Yuriko Koike, la gouverneure de Tokyo.

Publicité

Par Claire Verriele, publié le 09/01/2019

Copié

Pour vous :