© YouTube

Vidéo : bienvenue sur l’île japonaise où l’on mange du poison, au calme

Les habitants de l'île ont mis au point une technique unique pour rendre comestibles des plantes vénéneuses.

Sur l’île très isolée d’Amami Ō-shima, au sud du Japon, il est une tradition culinaire unique en son genre, consistant à cuisiner une plante qui, sous une de ses formes rares, peut s’avérer mortelle car remplie de poison, rapporte Great Big Stories.

Publicité

Au fil des décennies, les habitants de l’île ont mis au point une minutieuse technique permettant d’éliminer les toxines des cycadophytes, et ainsi de les utiliser dans de nombreuses recettes et préparations, des nouilles aux mochis.

Une plante contre la famine

Mais pourquoi les résidents de l’île s’exposent-ils à autant de risques ? Il s’agit, en réalité, d’une pratique assez récente apparue durant l’occupation américaine au Japon, après la Seconde Guerre mondiale. L’accès au continent leur était interdit et ils ont été frappés par la famine. Pour survivre, ils ont alors dû s’adapter, en apprenant notamment à consommer les cycadophytes présentes en nombre sur l’île. Une tradition rare, sinon unique, qui avec le temps, est devenue caractéristique de l’île.

Par Robin Panfili, publié le 23/05/2019

Copié

Pour vous :