Zéro déchet et en ligne, L'Intendance modernise l'épicerie en vrac

"Vivons mieux, emballons moins."

"Du bon, du bon sens", c’est le motto de Meryem et Noélie, les deux créatrices de L’Intendance, un nouveau service de livraison d’épicerie en vrac. Produits sourcés, emballages green et consignés, l’Intendance livre – pour l’instant à Paris – la base parfaite pour nos placards de cuisine et de salle de bains. On les a croisées pour qu’elles nous déballent leurs produits et leur philosophie, celle de l’épicerie en vrac de demain.

(capture d'écran lintendance.co)

Publicité

Club Sandwich | L’Intendance, comment ça marche ?

Meryem et Noélie | C’est très simple, on fait ses courses en ligne de produits alimentaires (du risotto, des biscuits, du miel…), de cosmétique naturelle (des huiles végétales et essentielles) et d’entretien en ligne. On livre à vélo dans des jolis filets contenant des éléments en kraft biodégradable et des bouteilles et bocaux qui sont consignés. On les a gravés pour les reconnaître, et pour chaque contenant rendu au coursier lors de la livraison suivante, on vous rembourse 1 euro !

Comment le projet est-il né ?

Publicité

Le projet est né de l’envie d’avoir un impact direct sur notre "empreinte plastique". Aujourd’hui, un tiers du plastique produit chaque année est dédié aux emballages alimentaires. On s’est rendu compte que c’était compliqué de faire ses courses en vrac si on n’a pas pensé le matin à prendre ses bocaux ou pochons en tissu, et qu’on n’a souvent pas le temps de se rendre en magasin spécialisé pour faire ses courses en vrac en sortant du bureau.

D’autant que les boutiques en vrac spécialisées sont encore éparses à Paris et que l’offre est limitée et peu attrayante en grande surface. Alors on a souhaité faciliter l’adoption de ce mode de consommation en trouvant les meilleurs produits – en essayant un grand nombre de shampoings solides et dentifrices en pastilles pour trouver les meilleurs, et en proposant la livraison au bureau ou à la maison pour faciliter ses courses.

Comment choisissez-vous les produits que vous distribuez ?

Publicité

On essaie d’être en circuit court au maximum. On s’attache d’abord à trouver des producteurs passionnés, qui travaillent dans le respect des ressources naturelles et choisissent avec soin leurs matières premières. Aussi, on aime qu’ils veuillent amorcer la transition vers le vrac avec nous.

Par exemple Les Deux Gourmands sont deux copains qui ont créé une excellente biscuiterie et s’attachent à mettre en avant les produits de la région île de France. On est résolument gourmandes et radicalement sans plastique, donc on ne retient que des produits qu’on trouve délicieux et des produits "zéro déchet" qui marchent vraiment et fonctionnels au quotidien, après en avoir essayé un grand nombre !

C’est quoi les enjeux à long terme pour l’Intendance ?

Publicité

On a démarré avec une sélection de 150 produits pour notre lancement. Notre enjeu est d’offrir la possibilité au plus grand nombre d’avoir un impact écologique concret au quotidien et de réintroduire la consigne afin que son usage soit banalisé. Ce qui prime, c’est le bon sens, et on pense qu’il est absurde de continuer à jeter 15 g de plastique chaque fois qu’on achète du muesli ou du vinaigre blanc, donc on veut rapidement convaincre le maximum de gens de passer au zéro plastique et à la consigne avec nous !

Votre top 5 des produits à commander chez vous ?

  • Les pâtes artisanales au curry formées dans des moules en bronze ;
  • Les dentifrices en pastilles mentholés et qui moussent ;
  • Le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc à 2 euros qui ouvre droit à 1 euro récupérable ;
  • Le shampoing solide pour cheveux normaux qui sent délicatement la fleur d’oranger ;
  • Le mélange gourmand, très bon pour la santé et excellente source d’énergie pour les petites faims.

Si on n’habite pas à Paris, vous avez quand même quelques conseils zéro déchet qu’on peut appliquer facilement ?

Oui ! Par exemple il est très facile de faire sa lessive maison à partir de paillettes de savon, de cristaux de soude et de bicarbonate de soude. Ou aussi, il suffit d’une goutte d’huile essentielle de palmarosa sous chaque aisselle pour remplacer son déodorant : un flacon dure 3 mois, c’est efficace, naturel et on adore l’odeur !

De manière générale, favoriser le réemploi, les courses sans emballages dans les marchés, et il y a plein de tutos DIY qu’on trouve facilement sur Internet, qui sont ludiques, efficaces et permettent de faire quelques économies également.

Retrouvez et commandez tous les produits de l’Intendance sur leur site Internet.

À lire : Épiceries en vrac et marchés : découvrez notre carte de France zéro déchet

Par Pharrell Arot, publié le 06/09/2019

Copié

Pour vous :