Boneshaker Doughnuts

Chez Boneshaker Doughnuts : les donuts à l'américaine à Paris

Votre fil Instagram est rempli de donuts dégoulinants de glaçage au sirop d'érable en provenance des Etats-Unis ? Il est temps de faire un tour chez Boneshaker Doughnuts, pour l'avoir en vrai.

Boneshaker Doughnuts

Boneshaker Doughnuts

Métro Sentier, rue d'Aboukir. Dans le quartier Montorgueil, vient de s'installer un petit coin d'Amérique. Une échoppe lumineuse propose une petite dizaine de variétés aux noms exotiques : O.G. : Original Glaze, Beach Haven, Cinnamon Rolls... Derrière le comptoir, un couple américano-irlandais passé pro dans l'art du beignet à trou.

Publicité

Amanda est une pâtissière américano-irlandaise, installée en France depuis des années, après une carrière en Irlande. Formée à l'école Le Cordon Bleu à Paris, elle enchaîne des restaurants étoilés en Irlande et des coffee-shops avant de se consacrer au gâteau "Homerique". Son mari irlandais, Louis, tient la boutique, pendant qu'à l'étage, elle fabrique la marchandise.

Une dizaine de variétés du classique au twisté

Le comptoir

Le comptoir

Et quelle marchandise ! Des vrais donuts à l'américaine twistés par la technique d'une pâtissière qui a fait ses classes en France. La pâte à beignet est le résultat de plusieurs mois de travail, raconte Amanda. "La différence avec les Etats-Unis c'est que là-bas, ils ne font pas tous reposer leur pâte pendant 18 heures." Et le résultat est étonnamment moelleux et aérien. "On les a conçu pour que quand on en mange un, on ait envie d'un deuxième", explique Louis. Oui, une bouchée en appelle une autre.

Publicité

Derrière la vitrine, il y a des classiques : cannelle, glaçage au sucre ou cinnamon roll et des recettes tout droit sorties de la tête de la pâtissière comme le pétillant banane, rhum, citron vert. Ça donne 7 à 10 recettes différentes, certaines qui restent et d'autres qui changent tous les jours, "en fonction de la saison, de mes envies, de ce que j'ai dans le frigo". Aujourd'hui un chocolat-gingembre-fraises et un abricot-menthe-crumble.

Et il y a surtout ce fameux mélange sirop d'érable-bacon, dérivé du classique petit déj pancakes-bacon-sirop d'érable.

Capture d'écran Instagram

La version Instagram

Adoré des Américains, la recette est un petit hit sur Instagram avec plus de 11 000 publications, quand même. Alors qu'est-ce que ça donne en vrai ? Passé le scepticisme du départ, l'association entre le croustillant salé du bacon et le sirop d'érable fonctionne vraiment bien. "Tout le monde trouve ça bizarre au début et puis finalement, ils adorent", affirme le couple.

Publicité

13393977_989375677782110_2382954024565654559_n

La version Boneshaker Doughnuts

Apparemment, les parisiens ont vite adopté les donuts américains. Même en plein été, Boneshaker Doughnuts fait fureur. Les 150 beignets quotidiens partent très vite et en début d'après-midi, il n'y a souvent plus rien. Le mieux c'est d'arriver tôt, le plus dur ensuite c'est de ne pas tous les manger.

Boneshaker Doughnuts
77 rue d'Aboukir
4,5 euros le donut

Publicité

 

Par Sirine Azouaoui, publié le 05/08/2016

Copié

Pour vous :