(© club sandwich)

Dernier jour au Texas : cocktails et discussions politiques avec les étudiants d'Austin

Club Sandwich est au Texas cette semaine. Ambiance et discussion avec des étudiants, à une semaine de l'élection présidentielle américaine, sur le campus de l'université d'Austin. 

Une enseigne de bar sur South Congress (© club sandwich)

Une enseigne de bar sur South Congress (© Club Sandwich)

Dernières heures au Texas après notre roadtrip sur les traces du BBQ texan. Pour notre quatrième et ultime soir, nous retrouvons encore une fois Thomas, le "pitmaster" de The Beast, pour découvrir la carte de cocktails de The Roosevelt Room — un bar façon speakeasy, au croisement de Guadalupe et de 5th Street.

Publicité

Dernier clin d'œil aux "smokers" avec le cocktail "cigar box", boisson au mezcal et au thé noir fumé. La carte propose également des cocktails américains classiques, classés par périodes, du début du siècle aux "modern classics" en passant par la prohibition.


Attention, l'alcool est à consommer avec modération.

Go Longhorns

Ce matin, rendez-vous à l'université d'Austin, aux portes du centre-ville derrière le Capitole du Texas. La saison de football américain universitaire bat son plein, et presque un étudiant sur deux porte un hoodie aux couleurs orange des Texas Longhorns, l'équipe qu'ils supportent.

Publicité

"Je viens d'une petite ville du Texas et franchement, dans mon lycée, il y avait un Tim Riggins et un Coach Taylor, comme dans Friday Night Lights. On ne ratait aucun match, et on rêvait tous que l'un de nos joueurs soit drafté en NFL [la ligue de football professionnelle, ndlr]", me raconte un étudiant.


Au 7/11, la fameuse chaîne d'épiceries de quartier, je rencontre deux étudiants. Après qu'ils m'ont expliqué comment fonctionne la machine à café, je les accompagne boire ce grand jus de chaussettes sur les marches de l'un des bâtiments de la fac, de l'autre côté de la rue. Tous les deux souhaitent qu'Hillary Clinton gagne l'élection, même s'ils auraient préféré voir Bernie Sanders remporter l'investiture démocrate.

"Il y a une semaine, on pensait que c'était gagné, et là on a peur que Trump passe de justesse avec ce rebondissement dans les affaires d'emails de Clinton. Sérieux, les gens autour de nous votent pour des personnages, pas pour des idées. Je n'ai jamais vu l'Amérique aussi divisée, même chez les jeunes."

Publicité

Pancarte devant une église sur South Congress (© club sandwich)

Pancarte devant une église sur South Congress (© Club Sandwich)

Il est maintenant temps de se rendre à l'aéroport pour rentrer en France. De San Antonio à Fredericksburg en passant par Taylor et Austin, le Texas — le deuxième État le plus grand des États-Unis — nous a impressionnés de par sa diversité. De ses racines aux portes du Mexique aux histoires d'immigrés allemands, la région regroupe des self-made men, des musiciens, des cadors du BBQ... Et chaque individu croisé nous a ouvert les bras.

Dans les coursives de l'aéroport, je croise un jeune avec un t-shirt portant l'inscription "Trump is life, abortion is death" écrite au feutre. Petite piqure de rappel que le pays est peut-être arrivé à un tournant de son histoire. Réponse le 8 novembre dans les urnes.

Publicité

Par Pharrell Arot, publié le 04/11/2016

Copié

Pour vous :