© Ludivine Nakedcat

Rencontre avec la co-fondatrice de VizEat, le Airbnb des dîners communautaires

Inviter des inconnus à dîner chez soi ? C'est le concept de la plateforme VizEat. Rencontre avec sa co-fondatrice, Camille Rumani. 

vizeat8201

-Peux tu nous présenter VizEat ?
VizEat est le leader européen du "social dining" ! Avec VizEat, les voyageurs peuvent réserver des expériences culinaires chez des hôtes dans plus de 100 pays. Des diners bien sûr mais aussi des tours de marché, des cours de cuisine, etc. L'objectif : aller à la rencontre de locaux et vivre une expérience culinaire authentique.

Publicité

-Comment t'es venue l'idée de VizEat?
Après mes études, j'ai travaillé à Pékin. J'ai eu la chance d'être invitée par des amis chinois à partager des repas chez eux avec leur famille. Ces moments d'échange m'ont permis de découvrir la culture chinoise de l'intérieur. Je me sentais vraiment privilégiée. À mon retour, avec mon futur associé, on se racontait nos meilleurs souvenirs de voyage. Et on a pris conscience que nos souvenirs les plus forts sont ceux qui sont liés à des rencontres et bien souvent autour d'un repas ! On s'est dit que c'était paradoxal aujourd'hui de pouvoir voyager facilement, dans des villes où des millions de personnes vivent et de ne rencontrer finalement aucun local. Et c'est comme ça qu'on a eu l'idée de VizEat : favoriser des rencontres entre voyageurs et hôtes autour d'une table.

© Servane Roy Berton

© Servane Roy Berton

-Peux-tu nous raconter quelques anecdotes sur des diners vizEat?
Il y en a tellement ! Je me souviens de mon premier diner VizEat, j'ai reçu des invités japonais. C'était très dépaysant pour eux... et pour moi ! Ils ont souhaité venir avant le diner pour regarder comment je cuisinais et je dressais la table. J'adore les anecdotes de cadeaux offerts par les invités, les VizEaters, à leurs hôtes.
Ça va du vin, des glaces du Canada aux pistaches iraniennes, du moule à Kouglof aux pots de confitures maison. Un invité Saoudien a diné récemment chez Pétra à Amsterdam. À son retour chez lui, il lui a envoyé 2kg de dattes. Je crois qu'elle en a pour quelques mois !

Publicité

"C'est une plateforme de social dining, de rencontre amicale.
Mais je sais aussi que certains ont trouvé l'âme soeur au cours d'un diner VizEat..."

Je n'oublierais jamais non plus les très nombreux messages de soutien envoyés par des anciens invités à leurs hôtes français suite aux attentats du 13 Novembre. Ces personnes ont passé 2 ou 3 heures avec leurs hôtes, parfois plusieurs mois auparavant, et quand ils entendent parler de la France aujourd'hui, ils se souviennent de leurs hôtes. Ça nous a beaucoup touché et on a réalisé que la communauté était en train de se construire.

-Que dirais-tu aux gens qui appréhendent de recevoir ou d'aller diner chez des inconnus ?
Je dirais qu'il faut choisir son premier repas pour la cuisine bien sûr, mais pour l'hôte surtout. Il faut avoir envie de passer deux heures avec cette personne, d'échanger avec elle sur ces passions, etc. L'ouverture d'esprit est clé. Lire les commentaires de précédents invités peut également rassurer et vous donner un meilleur aperçu du moment que vous allez partager. Vizeat a pour objectif de rassurer sa communauté et de créer la confiance entre les utilisateurs. On vérifie systématiquement les profils des hôtes, on les aide à améliorer leur profil. Nous les rencontrons régulièrement. Bref, nous prenons soin de notre communauté.

Publicité

-Comment vois-tu le futur de VizEat et des tables communautaires en général ?

Publicité

Nous venons de lancer notre application iOS et la version Android est en cours. La version allemande vient de sortir et nous comptons accélérer notre croissance dans les grandes villes européennes : Lisbonne, Berlin, Amsterdam... Nous ne sommes qu'au début des tables communautaires, la pratique va toucher un public de plus en plus grand. Le partage et la cuisine sont des valeurs universelles. On revient aux basiques : prendre le temps de rencontrer de nouvelles personnes et de s'asseoir autour d'un bon repas.

-Peux tu nous conseiller quelques profils pour tester notre premier diner ?
Si vous êtes à Paris cet été, je vous conseille de voyager à quelques rues de chez vous en goûtant la cuisine asiatique de Tiffaine et Jérémy.
Vous pouvez aussi déguster les Arepas vénézueliens de Gaby et Karlos ou diner chez Namrata pour goûter aux délices de sa cuisine indienne.
Si vous partez à Lisbonne cet été, allez chez André pour un diner "Comfort Food".
Et si vous partez à Rome, les soeurs Benny et Bula vous feront découvrir la richesse de la cuisine romaine.

 

Par Pharrell Arot, publié le 13/07/2016

Copié

Pour vous :