Par Clara Le Naour

Un chef japonais a eu pour ambition de créer un art culinaire qui fusionne les gastronomies française et japonaise, tout en conservant les traditions de chaque pays.

Yuu Shimano est un chef japonais qui officie derrière les fourneaux du restaurant Mifune, à New York. Avec les autres chefs de l’établissement, il a voulu mettre à l’honneur une fusion des cuisines japonaise et française en créant un nouvel art gastronomique : le "neo-washoku". Le terme "washoku" désigne la nourriture du Japon. Le neo-washoku reprend donc les plats emblématiques de la gastronomie japonaise en les twistant avec des techniques et produits phares de la cuisine française.

Dans cette vidéo mise en ligne par Eater, on voit les chefs maîtriser à la perfection leur cuisine. Tous les gestes sont d’une précision chirurgicale, que ce soit la découpe minutieuse d’un poisson, la cuisson d’une viande au chalumeau de cuisine ou encore l’assaisonnement parfaitement dosé des plats. Avec leurs pratiques méticuleuses, les chefs créent des plats esthétiquement parfaits et très équilibrés. Cette vidéo nous donne envie de traverser instantanément l’océan Atlantique pour aller vérifier que les mets sont aussi bons que beaux.